Charlène de Monaco : quelle importance la date du 19 novembre revêt-elle pour la princesse ?

Il y a quelques jours, Le Prince Albert II a annoncé le retour de son épouse, Charlène de Monaco, avant la date du 19 novembre prochain. Une date qui n’est pas le fruit d’un simple hasard. Et pour cause… 

Une absence qui s’éternise…

Charlène de Monaco remettra-t-elle un jour les pieds au palais ? Depuis qu’elle a quitté la Principauté au mois de mars dernier pour assister aux obsèques du roi des Zoulous, la princesse a brillé par son absence. De quoi susciter la polémique indiquant de vives tensions avec son mari. Officiellement, la mère de Jacques et Gabriella souffre d’une infection ORL qui ne lui permet pas de prendre l’avion. Résultat, elle est scotchée en Afrique du Sud où son séjour devient interminable.

Devant l’impatience des Monégasques, la première dame a tenu à rassurer le public en promettant un retour avant la fin du mois d’octobre. Les jours se sont écoulés, et elle est toujours absente du Rocher. La déception est totale pour les fans ! À la suite de son malaise qui lui a valu une hospitalisation d’urgence il y a quelques semaines, la principale intéressée a dû, une nouvelle fois, reprogrammer son retour.

Une date symbolique

Mais alors que personne n’y croyait plus, le souverain du Rocher a fait une annonce fracassante concernant le retour imminent de sa femme. « Charlène de Monaco va beaucoup mieux. La dernière intervention chirurgicale s’est très bien passée. Nous allons pouvoir procéder à l’organisation de son retour. Je peux vous assurer qu’elle sera parmi nous avant la fête nationale. Je ne peux pas communiquer une date exacte, mais je vous promets de vous tenir au courant, le moment venu », a-t-il confié dans les colonnes de Point de vue.

Le Prince Albert II en est parfaitement conscient : la date du 19 novembre est décisive. En effet, elle correspond à la célébration de la fête nationale monégasque. Un événement de taille que l’ancienne nageuse ne peut pas se permettre de rater.

D’autant plus qu’elle a déjà manqué au traditionnel bal de la Croix-Rouge ainsi qu’au Grand Prix de Monaco. Pour beaucoup, la princesse n’a plus cette fois le droit à l’erreur. Elle doit impérativement être là pour le 19 novembre. Dans le cas contraire, elle signera sa séparation officielle avec les Grimaldi.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées