Charlène de Monaco : Retour au Rocher retardé, une troisième opération s’impose !

©️ Histoires royales
publicité

Charlène de Monaco n’est pas près de rentrer au Rocher ! De nouvelles révélations viennent de tomber. La princesse devra très certainement subir une troisième opération…

Voilà maintenant près de trois mois que Charlène de Monaco n’a pas mis les pieds au Rocher. De quoi susciter l’inquiétude auprès des Monégasques ! Depuis son voyage en Afrique du Sud, les nouvelles se font rares concernant la princesse. Et pour cause…

publicité

Une troisième opération nécessaire

Bien que son état de santé soit stable, il semblerait que Charlène de Monaco soit encore loin d’être tirée d’affaire. Aux dernières nouvelles, la jolie blonde de 43 ans devrait encore subir une nouvelle opération dans les prochains jours. Son époux commence à être inquiet.

Selon des nouvelles rapportées par le magazine « Point de vue », cette troisième intervention a bel et bien été confirmée. Dans une page de son dernier numéro, l’hebdomadaire apporte des précisions concernant l’hospitalisation de la mère de famille. La nouvelle a d’ailleurs été relayée plus tard par le site de sa fondation.

publicité

Comme le souligne leur communiqué : « La Princesse de Monaco a dû affronter quelques complications à la suite de son opération à la tête. Elle a contracté une sévère forme d’infection ORL au mois de mai dernier ». Des déclarations reprises par Point de vue dans ses colonnes. Et la source de mentionner : « L’intervention la plus récente n’a eu lieu que le 23 juin dernier (…) ».

Interdiction pour la Princesse de voyager par les airs

Toujours selon les détails indiqués dans le communiqué : « L’équipe médicale de la Princesse lui a prié de ne pas se déplacer à Monaco, car elle doit encore se faire opérer et se rétablir ». Après deux interventions risquées, la situation a de quoi angoisser les proches de Charlène. Davantage d’opérations qui ne feront que retarder son retour au bercail, auprès du Prince Albert II.

publicité

Comme le précise la source : « Tous les experts sont d’accord là-dessus. Une telle atteinte interdit d’emblée tout voyage par les airs ». Toujours selon les mêmes informations, il semblerait que le séjour en Afrique de la mère de Gabriella doive être prolongé.

publicité