Charlène de Monaco : son état s’empire, retour au Palais repoussé !

© Getty image
publicité

Mauvaise nouvelle pour Charlène de Monaco. On vient d’apprendre que l’état de santé de la princesse s’est empiré. Ce qui retarde davantage son retour au Palais. Le point à travers cet article !

Après avoir annoncé qu’elle reviendrait à Monaco d’ici la fin du mois de septembre, Charlène de Monaco est dans un état inquiétant. Le retour au Rocher n’est pas pour demain la veille…

publicité

Retour au Rocher impossible ?

Visiblement, Charlène de Monaco n’est pas près de retourner au rocher. Il y a quelques jours, la femme du Prince Albert II a annoncé qu’elle reviendrait vers la fin du mois de septembre, dans les colonnes de Closer. Malheureusement, l’état de santé de la princesse s’est empiré. Le magazine People revient sur les aveux de l’ancienne nageuse au micro d’une station radio sud-africaine.

Au cours de sa prise de parole, la première dame a évoqué combien elle était frustrée d’être loin de l’Europe, de son époux et de leurs jumeaux. Cela fait maintenant plus de cinq mois que la mère de famille n’a pas vu Jacques et Gabriella. Un éloignement dû à sa convalescence prolongée. Pour rappel, la jolie blonde de 43 ans se remet d’une intervention chirurgicale liée à une infection de la sphère ORL.

publicité

À cause de cette opération, elle ne pourra pas prendre l’avion avant l’automne prochain. Mais vu l’évolution de la situation, la belle-sœur de Caroline pourrait bien rester en Afrique du Sud jusqu’à la fin de cette année. Aux dernières nouvelles, son état ne s’est pas amélioré.

Charlène de Monaco fait une grosse mise au point

Dans une vidéo publiée en ligne, Charlène de Monaco apparaît le visage fatigué, visiblement marqué par son opération. La patiente espère malgré tout retrouver les siens le plus rapidement possible. C’est en tout cas ce que révèle le magazine Closer dans son édition de cette semaine.

publicité

Nos confrères de Bunte quant à eux évoquent l’éventualité d’un divorce du couple princier. Une rumeur que la princesse a nié en bloc il y a quelques semaines en soulignant : « Albert est mon roc et mon pilier. Je n’arriverai pas à traverser cette épreuve difficile sans son soutien indéfectible ».

publicité