Charlène de Monaco souffre de sensibilité neuromusculaire : son traitement miracle

© Femme actuelle
publicité

De nouvelles révélations viennent de tomber concernant Charlène de Monaco. La princesse souffrirait de sensibilité neuromusculaire. Pour s’en remettre, elle mise sur un traitement miraculeux. Le point à travers cet article !

Alors qu’elle est toujours retenue en Afrique du Sud à cause de ses ennuis de santé, Charlène de Monaco n’est pas au mieux de sa forme. La princesse serait victime d’une grave pathologie. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

publicité

Charlène de Monaco souffre le martyre

Aux dernières nouvelles, Charlène de Monaco souffrirait de ce qu’on appelle la sensibilité neuromusculaire. Dans son édition de cette semaine, le magazine allemand Bunte met la lumière sur cette pathologie. En parallèle, nos confrères de Paris Confidences rapportent un remède miracle pour aider la femme du Prince Albert II à guérir de cette maladie.

Cette dernière serait due à la pratique intensive de son activité favorite, à savoir la natation. « Des crampes ou des tendinites. À ceci s’ajoute la sensation de souffrir d’arthrose », explique la publication. Vraisemblablement, la mère de Jacques et Gabriella vit un véritable calvaire au quotidien à cause de ces douleurs atroces. Comme le souligne l’hebdomadaire : « La crise avec une impression de s’étrangler ».

publicité

Quoi qu’il en soit, il semblerait que ce mal soit invisible. En effet, aucune lésion ne peut être identifiée ni au niveau des muscles ni au niveau du cerveau. La première dame du Rocher à déployer tous les efforts nécessaires pour mettre fin à ces douleurs.

À titre d’illustration, l’ancienne nageuse professionnelle a misé sur le yoga, à la suite des résultats d’expérimentation réalisée à l’université Johns-Hopkins de Baltimore. Visiblement, cette activité permettrait de réduire la douleur articulaire provoquée par cette maladie.

Un traitement miracle

Le yoga serait également un moyen d’améliorer l’humeur et de gérer efficacement le stress au quotidien. Après avoir pratiqué cet exercice physique pendant deux mois, les résultats se font ressentir. Vraisemblablement, la griffe du diable que l’on appelle également l’harpagophytum serait un remède privilégié dans le traitement de la sensibilité neuromusculaire.

publicité

Cette plante naturelle est extrêmement prisée pour ses vertus analgésiques. C’est pourquoi on l’utilise dans les thérapies de fond alternatives afin d’éradiquer les douleurs liées au rhumatisme. « Ce traitement est également important pour contrecarrer les effets des médicaments anti-inflammatoires », explique la publication. Pour rappel, la princesse est toujours retenue en Afrique du Sud et son retour en Principauté est prévu pour la fin du mois d’octobre.

publicité