Charlène de Monaco : très engagée dans la protection des animaux, la princesse intrigue !

© Instagram
publicité

En dépit de son absence du Rocher, Charlène de Monaco est très engagée dans une cause qui lui tient à cœur : la protection des animaux. Cette semaine, la princesse a encore créé le buzz. Et pour cause…

Depuis plusieurs jours, Charlène de Monaco a préféré faire profil bas. Mais dernièrement, elle est sortie de sa tanière pour défendre une cause qui lui tient très à cœur. Il s’agit de la protection des rhinocéros aujourd’hui victimes de nombreuses atrocités. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

publicité

Charlène de Monaco très investie dans son projet #ChasingZero

Dans une récente publication Instagram, Charlène de Monaco a mobilisé sa communauté face aux atrocités dont les rhinocéros sont aujourd’hui victimes. Au mois de mars dernier, elle s’est rendue en Afrique du Sud pour participer à une campagne de lutte anti-braconnage contre ces animaux.

Dans son post, la femme du Prince Albert II indique : « La corne de rhinocéros n’est pas sympa ! Donnons-nous la main sous mon projet #ChasingZero pour mettre fin aux cruautés subies par nos animaux ». La princesse invite par la suite ses abonnés à réaliser des dons.

publicité

Si certains internautes la félicitent pour cet engagement, d’autres restent perplexes. À l’occasion d’une entrevue pour un média sud-africain, la première dame a tenu à mettre fin aux rumeurs supposant un divorce avec son mari.

Pour rappel, la mère de Jacques et Gabriella à fêter ses noces d’étain avec le souverain de Monaco au mois de juillet dernier. Malheureusement, comme elle est toujours bloquée en Afrique du Sud, elle n’a pas pu retrouver son homme.

Une absence qui crée un bad buzz

L’absence prolongée de Charlène de Monaco ne cesse de créer une polémique. Devant l’ampleur de la situation, elle a décidé de préciser le silence. Dans une rare annonce à la presse, la jolie blonde de 43 ans a fait une déclaration d’amour envers sa moitié. « Albert est mon roc et mon pilier. Sans son soutien indéfectible, je ne réussirais jamais à affronter cette épreuve difficile », a-t-elle expliqué.

publicité

Notons que l’ancienne nageuse est retenue dans son pays natal à cause d’une infection ORL. Les médecins lui déconseillent de prendre l’avion tant qu’elle n’est pas entièrement rétablie. Dernièrement, elle a indiqué qu’elle ne serait pas de retour au Rocher avant trois mois. Voilà qui risque de déplaire davantage le peuple monégasque…

publicité