Charlène de Monaco triste et épuisée : Albert II opte pour une nouvelle technique

© Le matin
publicité

Alors qu’elle est toujours en convalescence en Afrique du Sud, Charlène de Monaco apparaît triste et épuisée. Son mari, le Prince Albert II a décidé d’opter  pour une nouvelle technique. Le point à travers cet article !

Devant les problèmes de santé de sa femme, Charlène de Monaco, Albert II a décidé de changer sa manière de voir les choses. Le souverain du Rocher préfère aujourd’hui rester optimiste à toute épreuve. La rédaction de Lacs champagne vous en dit davantage dans les lignes qui suivent…

publicité

Albert II préfère rester confiant

Pour le Prince Albert II, il est hors de question de froisser Charlène de Monaco. Pour rappel, la princesse a été hospitalisée la semaine dernière en Afrique du Sud, des suites d’un malaise. Depuis, la Première Dame est vulnérable. D’autant plus qu’elle a subi dernièrement une nouvelle opération chirurgicale à cause de son infection ORL. 

Une chose est sûre : la jolie blonde de 43 ans affiche une mine mélancolique et fatiguée. Son mari, lui, préfère dégager des ondes de positivité et faire preuve d’optimisme, pour soutenir sa femme dans cette épreuve. C’est en tout cas ce que rapportent nos confrères d’Ici Paris dans leur numéro de cette semaine.

publicité

L’hebdomadaire met également en lumière les promptes retrouvailles du couple princier avec leurs jumeaux : Jacques et Gabriella. « Ce tableau de la famille réunie véhicule une image d’espoir, du bonheur retrouvé. Si les garçons sont comme des poissons dans l’eau, les filles ont plus de difficulté à se dérider », précise la publication.

publicité

Charlène de Monaco affiche une mine triste et dépitée

Quoi qu’il en soit, Jacques Grimaldi était heureux de retrouver sa chère et tendre maman. Séparés depuis plusieurs jours, ils ont dû se contenter d’échanges en visio pour rester en contact. « La famille princière est fière de se retrouver à nouveau. Malgré tout, impossible de passer à côté du visage triste de Charlène de Monaco sur les photos », souligne l’hebdomadaire. Si la situation le permet, l’ancienne nageuse devrait être de retour à Monaco d’ici la fin du mois d’octobre.

publicité