Charlène de Monaco : un retour au Rocher impossible ?

© Reuters
publicité

Alors qu’elle est toujours retenue en Afrique du Sud, Charlène de Monaco semble résignée à rester dans son pays natal. Va-t-elle un jour revenir au Rocher ? Difficile à dire…

Les rumeurs ne cessent d’enfler ces derniers temps au sujet de Charlène de Monaco. La dernière fois que la princesse s’est manifestée au Rocher remonte au mois de mars dernier. Depuis, l’absence prolongée de la femme d’Albert II suscite une vive polémique. Certains Monégasques estiment même une embrouille au sein du couple. Le point à travers cet article !

publicité

Une absence qui crée la polémique

L’absence prolongée de Charlène de Monaco au Rocher commence à bien faire ! Aujourd’hui, les rumeurs se répandent comme quoi la princesse serait en froid avec son mari. Voilà maintenant plus de six mois qu’elle n’a pas mis les pieds à Monaco.

À l’heure actuelle, la femme du Prince Albert II passe ses journées en Afrique du Sud, où elle serait victime d’une infection ORL. Devant la fragilité de son état de santé, et la situation sanitaire, la Première Dame ne peut pas se permettre de voyager fréquemment.

publicité

Sauf que voilà, cette séparation volontaire ne plaît guère au peuple monégasque. Ces derniers ont du mal à digérer le fait que Jacques, héritier du trône, passe beaucoup de temps en dehors du palais. Selon Stéphane Bern, cet éloignement de la princesse est considéré comme un « abandon de poste ». L’expert des têtes couronnées affirme même que l’ancienne nageuse n’est pas près de rentrer à Monaco.

Pourquoi la princesse est-elle réticente à revenir au Rocher ?

Charlène de Monaco en aurait par-dessus la tête des rumeurs d’infidélité concernant son mari. Albert de Monaco, père de deux enfants légitimes, aurait une autre fille âgée de 16 ans, dont la mère a fait une déclaration officielle il y a quelques semaines. Cette dernière est une jeune femme brésilienne âgée de 34 ans.

publicité

De plus, selon un proche de la princesse avoue que cette dernière se sentirait exclue au palais. Comme l’indique la source anonyme : « Elle avait beaucoup de bonne volonté, mais s’est rapidement sentie mise à l’écart. Elle a donc décidé de s’isoler pour se protéger » explique cette intime, dans les colonnes de Paris Match.

publicité