Charlène de Monaco : une menace pour ses enfants, Albert II prend une décision ferme

© Monaco Tribune
publicité

Une nouvelle menace plane aujourd’hui sur les enfants d’Albert II et de Charlène de Monaco. Devant ce danger imminent, le souverain a décidé de prendre une décision ferme. On vous dit tout ! 

Alors qu’elle est encore fragilisée par ses problèmes de santé, incluant dernièrement un malaise, Charlène de Monaco doit composer avec un autre tracas. Ses enfants, Jacques et Gabriella sont menacés. 

publicité

Charlène de Monaco : une mauvaise mère ?

La semaine dernière, Charlène de Monaco a fait un malaise en Afrique du Sud. Le drame est survenu quelques semaines après son opération délicate de la sphère ORL. Mais les problèmes ne sont pas près d’être terminés pour la mère de famille. La première dame du Rocher est aujourd’hui visée par de nombreuses critiques. On lui reproche surtout d’être une mauvaise mère et une menace pour Jacques et Gabriella.

La femme du Prince Albert II semble « complètement métamorphosée. On ne parle que de ce changement dans les médias et sur les réseaux sociaux. Est-elle encore en mesure de porter le statut de princesse ? Ses responsabilités en tant que mère de famille sont également remises en cause », rapportent nos confrères du magazine In Touch. L’hebdomadaire allemand revient ensuite sur le fait que la jolie blonde de 43 ans ne pourra plus voir toute seule ses enfants.

publicité

Un danger pour Jacques et Gabriella

Dernièrement en Afrique du Sud, lors des retrouvailles avec son mari et les enfants, ces derniers n’ont pas été autorisés à rester seuls avec leur mère. Le Prince Albert II était toujours dans les parages. Toujours selon nos confrères allemands, la première dame représente une potentielle menace pour les deux bouts de chou, actuellement âgés de 6 ans.

publicité

« Mettrait-elle en danger leur bien-être? », précise la publication. Pour conclure, le journal souligne : « Les enfants qu’elle chérit tant ne semblent plus occuper une place importante dans sa vie ».

publicité