Charlène de Monaco va de plus en plus mal : nouveau coup dur en Afrique du Sud

© Purepeople
publicité

Les temps sont durs pour Charlène de Monaco. Alors qu’elle est toujours en exil en Afrique du Sud, la princesse encaisse un nouveau coup dur. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Toujours retenue en Afrique du Sud, son pays natal, Charlène de Monaco enchaîne les comportements inquiétants. Ses proches commencent à se poser des questions concernant l’état de la princesse. Le point à travers cet article !

publicité

Charlène de Monaco toujours loin d’Albert II et ses enfants

« Rien ne va plus sur le Rocher. Le Prince Albert II s’habitue à la solitude. Pendant ce temps, en Afrique du Sud, la Première Dame est de mal en pis », soulignent nos confrères d’Ici Paris. Pour rappel, Charlène de Monaco a subi une troisième opération la semaine dernière à cause de son infection ORL. Dans son numéro du 18 août dernier, le magazine fait état d’un bilan inquiétant de la princesse. 

À la suite d’une annonce officielle, l’ancienne nageuse a confié qu’elle ne sera pas de retour à Monaco avant la fin du mois d’octobre. Toujours selon l’hebdomadaire, la femme du Prince Albert II va manquer un moment important dans l’éducation des jumeaux : Gabriella et Jacques ». Les deux bouts de choux de 6 ans vont en effet intégrer les bancs du CP d’ici le mois de septembre.

publicité

Des retrouvailles compromises par la pandémie

Le 13 août dernier, Charlène de Monaco a subi une opération pendant quatre heures, sous anesthésie générale. Cela fait maintenant plus de quatre mois qu’elle est bloquée en Afrique du Sud et séparée de ses enfants. Un éloignement qui est difficile à vivre pour la mère de famille, mais aussi pour l’héritier et l’héritière du trône. En attendant, Charlène de Monaco se contente de voir et parler avec ses enfants via FaceTime.

Un moyen de communication qui ne remplace pas les embrassades et les câlins précise à la publication. Au cours d’un récent entretien, la princesse a confié combien cette situation était frustrante pour elle. « Jamais je n’ai été séparée aussi longtemps de l’Europe et de mes enfants. Ne pas être à leurs côtés m’attriste profondément », confie-t-elle.

publicité

Toujours selon le magazine, l’ancienne nageuse va devoir affronter un nouveau coup dur. En raison de la crise sanitaire, les vols internationaux pourraient être suspendus pendant un bon moment. Ce qui n’arrange pas les retrouvailles…

publicité