Charles et William en colère contre les avocats du prince Andrew ! Et pour cause…

© Starmag
publicité

Difficile pour Charles et William de contenir leur colère à l’encontre des avocats du prince Andrew. Mais pourquoi autant de tensions ? La rédaction de Lacs champagne vous raconte tout dans les moindres détails !

Au début de la semaine, le Prince Andrew a été la cible d’une plainte pour abus sexuels dans le cadre de l’affaire Epstein. Depuis, les proches du principal accusé n’ont émis aucun commentaire. De quoi mettre les princes Charles et William dans tous leurs états ! Le point à travers cet article.

publicité

Scandale dans la Principauté !

Décidément, rien ne va plus au sein de la famille royale britannique. Après l’annonce de la sortie des mémoires du Prince Harry, voilà qu’une autre affaire vient mettre de l’ombre à la royauté. Il s’agit de l’affaire Epstein jugée beaucoup trop molle et qui plonge la famille royale dans une situation embarrassante. Le 9 août dernier, Virgina Roberts a lancé des accusations contre le prince Andrew pour abus sexuel.

La victime a déposé une plainte auprès du tribunal civil de New York. Une histoire qui s’inscrit dans la lignée de l’affaire Epstein étant donné qu’elle « a été prêtée au prince Andrew par Jeffrey Epstein pour des fins privées ». À l’époque, la jeune femme était âgée de moins de 18 ans. » Mais depuis que la plainte a été rendue publique, le camp d’Andrew sombre dans le silence le plus complet, comme le rapportent nos confrères de Daily Mail.

publicité

Deux jours après le lancement de la procédure civile, les avocats de l’accusé n’ont pas évoqué le moindre commentaire. Une situation qui agace fortement le prince Charles et son fils, le prince William. Ces derniers sont perplexes au sujet de la manière dont ces accusations graves ont été traitées par la justice.

Un spécialiste royal affirme : « La famille est plongée dans une situation profondément compliquée. Ils doivent faire attention à ce qu’ils disent en public. La politique du silence continue du côté de l’accusé. Ce qui ne plaît guère aux membres de la famille royale », explique-t-il.

Un gros coup dur pour Elizabeth II

Auparavant, l’affaire Epstein n’a jamais impliqué le prince Andrew en raison de sa proximité avec le prédateur. Ces allégations, remontant dans les années 2000, n’ont jamais été confirmées par le duc. Mais à présent que l’affaire est entre les mains de la justice, la Reine Élisabeth II craint le pire.

publicité

La plaignante avoue avoir été agressée à trois reprises par le prince Andrew. Comme le souligne Virgina Roberts : « Je tiens le prince Andrew pour responsable des atrocités qu’il m’a fait subir (…). Je ne veux plus vivre dans le silence et la peur », a-t-elle indiqué. Affaire à suivre !

publicité