Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh : leur fils sème le trouble, la vérité explose !

© Elle
publicité

Raphaël, le fils que Charlotte Casiraghi a eu avec Gad Elmaleh, sème actuellement le trouble. La vérité a fini par exploser au grand jour. De quoi s’agit-il ? La rédaction de Lacs champagne vous raconte tout en détail !

Si auparavant, Charlotte Casiraghi préférait préserver le petit Raphaël à l’abri des ombres médiatiques, la mère de famille a fini par changer d’avis. Un changement que le jeune garçon de six ans n’a visiblement aucun mal à accepter ! Le point à travers cet article !

publicité

Raphaël Elmaleh sous le feu des projecteurs

La décision de Charlotte Casiraghi d’exposer son fils au grand public est loin de déstabiliser son père. Le jeune garçon âgé de 6 ans, né de la relation entre l’aîné des Grimaldi et l’humoriste, Gad Elmaleh, multiplie les apparitions publiques. À l’occasion d’une récente entrevue, le comédien de 50 ans s’est prononcé sans retenue sur le sujet.

Caroline de Monaco et sa fille étaient très heureuses d’assister au 15e du Longines Global Champions Tour de Monaco aux côtés du petit Raphaël. Le fils de l’humoriste a décidément bien grandi depuis le temps. Il était ainsi présent lors de la remise de prix à l’Irlandais Darragh Kenny. Des photos de l’événement en question confirment ces propos. Elles ont été publiées dans un article paru dans le magazine Point de vue.

publicité

« Raphaël est avec sa mère et le grand mène sa vie »

Une chose est sûre, Gad Elmaleh assume son rôle de père à la perfection. En effet, il est très fier du garçon que Raphaël est devenu aujourd’hui. L’exposition médiatique de ce dernier ne le dérange point. Au cours d’une récente interview, l’ex-compagnon d’Anne Brochet brise le silence sur cette paternité.

publicité

« Je vais consacrer plus de temps à mes deux fils dans les parages. C’est essentiel, Raphaël est avec sa mère et le grand mène sa vie », a-t-il expliqué. Le père de famille enchaîne les confidences en soulignant : « Il y a un pan de sa famille, qui, quoi qu’il aille advenir, sera médiatisé. Honnêtement, n’est-il pas mieux d’assumer les choses telles qu’elles sont ? C’était cohérent et naturel », a-t-il conclu.

publicité