Charlotte Casiraghi fête les 10 printemps de sa belle-fille : Carole Bouquet se confie…

© Le journal des femmes
publicité

Charlotte Casiraghi a fêté cette semaine les 10 printemps de sa belle-fille, Darya. L’occasion pour Carole Bouquet de faire des confidences exclusives sur ces festivités. On vous dit tout ! 

Darya, la petite-fille de Carole Bouquet et belle-fille de Charlotte Casiraghi a récemment soufflé ses 10 bougies. La grand-mère de la principale intéressée a accepté de se confier à cœur ouvert au sujet de cette célébration. La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

publicité

Carole Bouquet fête l’anniversaire de sa belle-fille…

Carole Bouquet a fait des confidences fracassantes lors d’une entrevue menée par nos confrères de Gala. La comédienne émérite s’est prononcée dans le cadre de la campagne de son dernier long-métrage intitulé « Fantasmes ».

Un film dans lequel elle partage l’affiche avec Monica Bellucci, sa compagne de fiction. Au cours de cette entrevue, il est demandé à la mère de Dimitri Rassam : « Qui a décidé du style vestimentaire un peu masculin de Carole ? ».

publicité

À cette question, l’actrice a répondu que cette image d’elle remonte bien loin dans son passé, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. En effet, la mère de famille n’avait aucune femme autour d’elle pour lui apprendre ce qu’est la féminité. Aujourd’hui, elle le fait avec ses petites filles, comme en témoigne son attitude lors de l’anniversaire de Darya. Pour rappel, il s’agit du fils de Dimitri Rassam, l’époux de Charlotte Casiraghi.

Carole Bouquet et la féminité : une histoire récente

« Il y avait de jolies tenues, du maquillage et des paillettes. À son âge, j’avais des soldats de plomb comme jouets », a raconté Carole Bouquet. L’actrice de 64 ans enchaîne en expliquant : « La féminité, je l’ai apprise plus tard lorsque j’ai fait mes débuts au cinéma. Me vêtir de façon féminine relevait plutôt de déguisement ».

publicité

La principale interviewée enchaîne en avouant : « J’étais quelqu’un de timide et réservé. Je n’avais pas les codes. Je me suis habillée avec des robes dans le seul but de faire plaisir à mes amis, et jamais pour séduire », a-t-elle conclu.

publicité