Chloé Nabédian : son triste aveu sur sa rencontre avec Michel Drucker

Le 12 octobre dernier, Chloé Nabédian a parlé de ses pires souvenirs à la télévision dans Buzz TV. Ainsi, la présentatrice météo de France 2 a fait un triste aveu sur sa rencontre avec Michel Drucker.

Un moment gênant lors d’une rencontre avec Michel Drucker

La présentatrice météo de 37 ans de France 2 vient de publier son livre intitulé « Les grands mystères de la nature. » Ainsi, elle fait en ce moment la promotion de son ouvrage. D’ailleurs, son interview pour le magazine Buzz TV avait pour but de faire cette promotion. Et le magazine en a profité pour lui demander ses pires souvenirs à la télévision. Alors, la présentatrice a parlé d’un moment tout particulier qui date de 2016.

Elle définit le contexte comme quoi cela a eu lieu la veille de la présentation de son tout premier bulletin météo. Le présentateur vedette, Michel Drucker, l’a alors invité sur le plateau. Elle a alors déclaré : « Ce n’était pas un moment de solitude. Parce que c’était à la fois un grand moment pour moi, mais je me suis vraiment sentie perdue. C’est quand j’ai fait Vivement la télé avec Michel Drucker, quand je suis arrivée à France 2. Je n’avais que trois ans d’expérience derrière moi. J’arrivais à France 2 et Michel Drucker qui m’invite, déjà je n’ai pas compris ce qu’il se passait.  »

Chloé Nabédian : la peur que ses troubles de diction ressurgissent

Ainsi, la présentatrice de la météo sur France 2 a poursuivi sa déclaration. Elle a alors poursuivi en disant : « En fait, quand la porte s’ouvre, comme ce que je voyais quand j’étais petite dans Vivement dimanche justement, là, j’ai eu une montée d’émotions très forte. J’ai commencé à avoir les larmes aux yeux, je me suis dit : ‘je ne tiendrai jamais à une seule question de toute l’interview’ et mon cerveau s’est scindé en deux.  »

En fait, il faut savoir que dans son enfance, Chloé Nabédian a souffert de troubles de la diction. Et lors de sa toute première rencontre avec le présentateur phare de France Télévision, elle a eu une peur d’un coup. En fait, elle avait peur que ses troubles ressurgissent et refassent surface d’un coup. Elle a alors déclaré : « C’est-à-dire que j’avais l’impression que ma dyslexie était revenue, que j’avais mélangé toutes les phrases, les mots, que je répondais à ses questions juste avec le sourire coincé en haut du visage. Mon cerveau parlait, mais je ne maîtrisais plus rien. J’ai fini en larmes après cette émission. « 

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées