Clash entre Charlène de Monaco et Nicole Coste : l’ex d’Albert II livre sa vérité !

© Femme actuelle / Getty images
publicité

L’heure est venue pour Nicole Coste de livrer sa vérité concernant les dissensions avec Charlène de Monaco. Retour sur la mise au point cash de l’ex du Prince Albert II. 

Nicole Coste, la mère d’Alexandre Coste (fils illégitime du Prince Albert II) a fait des révélations fracassantes dans les colonnes de Paris Match. La mère de famille profite de l’occasion pour dévoiler les raisons de ses mésententes avec Charlène de Monaco. Le point à travers cet article !

publicité

Nicole Coste se lâche dans les colonnes de Paris Match

Dernièrement, Nicole Coste s’est livrée à cœur ouvert lors d’un entretien pour nos confrères de Paris Match. L’ex-compagne du Prince Albert de Monaco profite de l’occasion pour parler de son fils, Alexandre et des relations qu’elle entretient avec Charlène de Monaco. L’ancienne hôtesse de l’air apporte quelques précisions au sujet des embrouilles avec la Première Dame du Rocher. C’est à cause de certains clichés parus dans les médias dans lesquels, leurs visages ont été juxtaposés. En gros titre de la presse, on peut lire : « Les deux femmes d’Albert ».

Cet été, dans le cadre des festivités du bal de la Croix-Rouge, celle qui s’est reconvertie en styliste a fait son grand retour au sein de la Principauté. Un rendez-vous d’exception qui est d’une importance capitale pour la vie au Rocher.

publicité

Un retour qui a lieu 11 ans après sa dernière apparition sur les lieux. Comme elle le souligne : « La dernière fois que j’ai mis les pieds au palais remonte à 2010. À l’époque, certains journaux malveillants avaient juxtaposé des photos de moi et de Charlène, avec comme titre “Albert et ses deux campagnes” », précise-t-elle.

Charlène de Monaco pas très tendre avec son beau-fils Alexandre

Mais si Nicole Coste est toujours aussi remontée contre Charlène aujourd’hui, c’est à cause de l’attitude de la princesse envers son fils. L’ex-hôtesse de l’air accuse l’ancienne nageuse de l’avoir séparé d’Alexandre. Une affaire que la princesse a failli porter en justice avant d’être finalement calmée par son mari.

publicité

« Albert m’a organisé une rencontre avec la chargée de communication du Rocher. Elle était très compréhensive et projetait même de me soutenir. Malheureusement, elle n’a pas pu le faire, car elle a été remerciée rapidement », explique la mère de famille. La togolaise de 49 ans en chêne en soulignant : « J’étais triste de voir partir une personne qui voulait m’imposer comme je suis ». Des déclarations supposant que la mère de Jacques et Gabriella est l’origine de son éviction.

publicité