Clash, menaces, insultes… : Gérard Depardieu et Alain Delon se disputent le tournage du même film

© Devoir / Objeko
publicité

L’ambiance est particulièrement tendue lorsque Gérard Depardieu et Alain Delon sont ensemble sur un plateau de tournage. Entre clash, menaces, insultes… les choses dégénèrent vite…

Lundi dernier, BFM TV a partagé une publication concernant les coulisses du film « Astérix aux Jeux Olympiques ». L’occasion pour nos confrères de revenir sur les heurts causés par certains comédiens aux exigences totalement absurdes. Le point à travers cet article !

publicité

Des caprices de stars…

Cela aurait dû faire un carton plein ! Hélas, le projet a tourné au fiasco. Certains téléspectateurs le qualifient même de « Pathétix… » Pourtant, plusieurs vedettes du cinéma ont contribué à la réalisation de ce film. C’est sans doute ce qui pose problème. À vouloir faire participer toutes les icônes emblématiques du Septième art, les réalisateurs ont eu des difficultés à réaliser le film en raison des égos surdimensionnés de certains.

C’est en tout cas ce que rapportent nos confrères de BFM TV. Dans un article publié en début de semaine, le magazine souligne que certains acteurs font preuve d’un comportement insupportable sur les plateaux de tournage. Parmi ces mauvais élèves figure par exemple Gérard Depardieu.

publicité

Comme on peut le lire dans les colonnes de l’hebdomadaire : « Gérard Depardieu a tendance à participer le moins possible. Il envoie sa doublure dès que la caméra était à l’écart. Il ne voulait pas se maquiller avant de porter son costume. Hors de question de réaliser le moindre effort envers ses collaborateurs ».

Toujours selon le magazine, l’acteur français de 72 ans ne regarde jamais ses collègues dans les yeux. Comme le raconte un technicien : « Au cours d’une scène de prise de tête, on a dû truquer son regard pour convaincre le public et leur faire croire qu’il s’adressait vraiment à Astérix ! ».

Alain Delon et ses exigences exagérées

Gérard Depardieu n’est pas le seul à être capricieux sur le plateau de tournage. En effet, Alain Delon lui aussi fait souvent des siens lors des castings de long-métrage. Dans sa longue liste des exigences, le père d’Anouchka Delon veut toujours être le dernier à faire son apparition à l’écran. Mais ce n’est pas tout !

publicité

Lors du tournage du film, Thomas Langmann aurait exposé des images sans avoir consulté l’avis du comédien. Le réalisateur s’est d’ailleurs confié sur ce sujet auprès de nos confrères de BFM TV. « Je n’avais pas le droit de diffuser des images sans le consentement du père d’Anthony Delon. À la suite de mon initiative, j’ai reçu un appel de l’acteur me disant “Je vais vous tuer !” ». Comme quoi, c’est pas toujours évident de travailler avec des vedettes du cinéma !

publicité