Coachs en retraite : les raisons pour lesquelles on fait appel à eux

Le système de retraite français n’est pas le plus simple du monde. En effet, la démarche devient rapidement un casse-tête pour des millions de contribuables. Calculs de pension, dissolution et rachats de trimestres, cas particuliers et confusion des fonds de pension. Nous vous recommandons donc de consulter une société de conseil en retraite.

L’avis du fondateur d’EOR

Le fondateur d’EOR (Expertise Optimisation Retraite), Jean-François Chauffeté, a dit : « Les gens ne savent pas si c’est bien de racheter des trimestres, ou pas, par exemple, il y a tellement de règles… ». Surtout, les Français sont très mal préparés à leur départ à la retraite. De plus, ils sont de fait régulièrement sujets à des erreurs de caisse, d’après lui.

Ensuite, il ajoute que « Les caisses de retraite se trompent très souvent, et c’est impossible pour les gens de s’en rendre compte, alors ils laissent faire. J’ai vu des erreurs dans des dossiers très complets, où tout était reporté, les trimestres, les salaires… Tout semblait cohérent, les gens ne pouvaient pas le savoir et pourtant ils perdaient au change« . Avant de poursuivre par : « Ils ne savent plus quoi faire face au système, et les caisses bien sûr ne leur répondent pas, même avec les progrès informatiques, c’est vraiment compliqué à gérer ».

Coaching retraite : ouvert à tout le monde

« Mais désormais, les gens ont conscience que ce service existe, et ils nous paient en cinq ou six fois pour gérer leur retraite », explique encore Jean-François Chauffeté. « Certaines personnes viennent pour des arbitrages, dans ce cas, on ne va pas faire un bilan, mais un simple entretien retraite, facturé 290 euros HT de l’heure ».

« Nous avons aussi des services spécialisés pour le rachat d’années d’études, l’actualisation des dossiers, la récupération de trimestres à l’étranger » ajoute le fondateur d’EOR. Il avoue également à Planet que « il y a des actifs de 34 ou 40 ans à qui on a proposé un travail à l’étranger et qui veulent savoir ce qu’il va se passer au niveau de leurs droits en partant dans tel pays ».

Quand est-ce qu’on doit faire appel aux coachs ?

Pour Jean-François Chauffeté, le conseil en retraite peut être bénéfique pour 4 âges ou situations. Si vous vous posez des questions à 50 ou 52 ans, cela peut être utile de faire, une consultation, où l’on va vous donner les volumes et les options qui s’offrent à vous, ainsi que leurs conséquences, bien qu’on ne puisse pas encore donner le montant de votre pension”.

Ensuite, un bilan vers 57 ou 58 ans peut “permettre de savoir si les choses y sont, ou n’y sont pas, à l’approche du départ”. Et “Si l’on veut faire un rachat, il vaut mieux le faire jeune, vers 50 ans, dans le cadre d’une consultation, car racheter à 62 ans, c’est 35% plus cher !”. Enfin, il conclut qu’il est vraiment préférable de faire appel à un coach après la liquidation, quand on se sent prêt à partir. Notre package accompagne d’ailleurs les clients jusqu’aux premiers versements de toutes les pensions”.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées