Compteur Linky : attention à cette erreur, elle peut vous coûter cher !

En circulation depuis 2015, le compteur Linky est déployé un peu partout en France, depuis 2021. À présent, plus de 90% des foyers l’utilisent. Selon Enedis, 35 millions de compteurs connectés Linky sont installés dans les foyers de l’hexagone. Cependant, de nombreux utilisateurs craignent que la boîte ne les traque. Face à cette peur, certains Français tentent de pirater ou de bloquer l’appareil. Or, ce geste peut les coûter cher.

Compteur Linky : impossible à bloquer

De nombreuses personnes ont essayé, mais bloquer le compteur Linky est quasiment impossible. En fait, l’immobiliser est une chose, et le pirater en est une autre. Comme le rapportent nos confrères de Planet, le comparateur d’électricité Selectra indique : « Il est presque impossible de pirater un compteur Linky, car il est équipé d’un système d’information qui rend très difficile les tentatives d’infraction. »

On n’a pas choisi ces mots pour rien. Toutefois, certains le font quand même. Or, même si vous parvenez à bloquer ou pirater un compteur Linky, vous prendrez tout de même un gros risque. Pour cause, Enedis ne peut pas s’empêcher de le remarquer.

Enedis a le droit de porter plainte

Vous êtes prévenu. Si vous parvenez à pirater ou à bloquer un compteur Linky, cela ne peut pas passer inaperçu. En effet, sachez qu’à la moindre tentative de piratage, le système enverra un signal d’alerte à Enedis. Ainsi, lorsqu’un alerte piratage est émis, Enedis enverra des techniciens sur le site. Si un piratage, un blocage ou un vandalisme est avéré, Enedis peut porter plainte.

Bien sûr, il ne s’agit pas d’une affaire pénale. Il n’y aura pas non plus de peine de prison, mais cette action peut vous coûter cher. D’ailleurs, nos confrères de Planète ont rapporté que vos agissements peuvent entraîner une sanction, plus précisément un dédommagement. Ce qui peut vous coûter « plusieurs centaines d’euros ». Cela dit, pour chaque intervention avec le compteur Linky, il vaudra mieux faire appel à un technicien d’Enedis.

Une option pour plus de protection

Des rumeurs de vol de données ont atterri à Enedis. Depuis lors, aucun communiqué officiel ne le dément. Cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez arrêter l’option d’enregistrement automatique des données.

Pour y procéder, la société a créé un onglet dédié sur son site internet. Ainsi, une option sur la plateforme vous permet de vous « opposer à l’enregistrement de votre consommation horaire dans le compteur Linky ». Pour plus d’informations sur la sécurité, vous pouvez également contacter Enedis directement par téléphone.

Nous ne savons pas si les rumeurs sont vraies ou non. En attendant, pour réduire votre consommation cet hiver, utilisez un compteur Linky. De plus, avec l’application « Enedis à mes côtés », vous pouvez même consulter et limiter votre consommation quotidienne.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées