Demain nous appartient en avance : Ingrid Chauvin (Chloé) frappée par une lourde menace, le choix sans appel de TF1

Parmi les feuilletons quotidiens les plus en difficulté aujourd’hui figurent Demain nous appartient (TF1) et Plus belle la vie (France 3). Alors que la série d’Ingrid Chauvin célèbre cette année son cinquième anniversaire, le programme enregistre un déclin non négligeable en matière d’audience.

Demain nous appartient : une audience qui part en fumée…

Au cours des dernières semaines, les épisodes inédits de Demain nous appartient ont été suivis par 2,90 millions de fidèles. Ce qui correspond à 15,5 % de l’ensemble du public. Du côté des cibles âgées de plus de quatre ans, la série de Sète fait beaucoup mieux que son spin-off « Ici tout commence ». Ce dernier divertit en moyenne 20 % des femmes responsables d’achats.

Il y a encore cinq ans, la série tournée dans l’Hérault, portée par Alexandre Brasseur et Ingrid Chauvin a connu un succès fulgurant. À ces débuts, le feuilleton avait mobilisé une moyenne de 3,37 millions de téléspectateurs scotchés devant leur écran de télévision. Ce qui équivaut à une part de marché de 22,4 %.

Comment expliquer ce déclin ?

Selon Xavier Gandon, responsable des antennes TV et numérique de la première chaîne, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Comme il le souligne : « L’objectif est atteint, car, dans sa globalité, les deux séries quotidiennes de TF1 mobilisent 3,5 millions de Français et les résultats auprès des cibles commerciales sont plus qu’encourageants ». Mais comment expliquer ce déclin d’audience au fil des années ?

À ce propos, la même source confie : « Il y a des éléments exogènes à l’exemple de l’épidémie de Coronavirus qui a eu des impacts désastreux au niveau de la production. Ensuite il y a eu les Jeux olympiques, la guerre en Ukraine, la campagne présidentielle… davantage d’actualités qui ont chamboulé le quotidien des téléspectateurs ». En attendant, les aventures de Demain nous appartient sont à suivre du lundi au vendredi à partir de 19 h 20 sur La Une.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées