Demain nous appartient : une actrice soupçonnée de négliger son enfant répond aux accusations !

Soupçonnée de négliger son enfant, cette héroïne de « Demain nous appartient » a décidé de sortir du silence et de répondre aux accusations du public !

Une héroïne de Demain nous appartient fait aujourd’hui l’objet de plusieurs critiques après avoir posté une photo de son fils en poussette. L’actrice a décidé de réagir aux accusations dont elle est victime en poussant cette semaine un gros coup de gueule. On vous raconte tout !

Une série qui cartonne sur TF1

Voilà maintenant plus de 4 ans que Demain nous appartient rythme les soirées des téléspectateurs sur TF1. La série tournée à Sète, dans le sud de la France, raconte les aventures de plusieurs familles à l’instar des Lazzari, des Delcourt ou encore des Moreno. Entre histoires d’amour, trahisons, déceptions, meurtres, amitiés mises à l’épreuve, etc. Les intrigues captivent chaque jour des milliers d’aficionados.

Pour donner vie au feuilleton, la première chaîne a misé sur des célébrités bien connues à l’instar d’Ingrid Chauvin, Vanessa Demouy ou encore Linda Hardy. Devant le succès de Demain nous appartient, la production a misé sur un spin-off intitulé « Ici tout commence » dont le jeune Clément Rémiens, ancien vainqueur de Danse avec les stars, est le principal héros. Un joli coup de projecteur qui fait que ces acteurs sont très suivis sur les réseaux sociaux…

Kenza Said Couton, accusée de négliger son enfant

Il faut dire que sur la Toile, certains fans vont un peu trop loin dans les critiques et les accusations à l’encontre de certaines célébrités. Parmi elle figure Kenza Said Couton qui a décidé de réagir sur Instagram. La jolie brune est soupçonnée de maltraiter son bébé, âgé de quelques mois. Tout a commencé à la suite d’une photo de son fils dans une poussette, publiée en ligne. Devant l’ampleur de la polémique, l’actrice a décidé de sortir de ses gonds.

« Mon fils a passé 2 minutes dans sa poussette. Le temps que j’enfile le porte-bébé, du calme svp ! C’est dingue de toujours pointer du doigt les gens. Il faut arrêter ! », s’est-elle indignée. Une mise au point accompagnée de quelques screens des messages qu’elle recevait. « Le pire c’est que ce sont des gens qui n’ont jamais rien commenté. Ils se permettent du jour au lendemain de dire : “oh pu****, elle n’a pas attaché son enfant !” #mauvaisemère », a-t-elle souligné.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées