Elie Semoun inconsolable : il parle de la mort de sa mère

Ayant actuellement 59 ans, l’humoriste Elie Semoun partage une profonde blessure qu’il a depuis très longtemps. L’humoriste parle de la mort de sa mère en étant inconsolable dans les colonnes de Gala.

Elie Semoun : son père lui a caché la mort de sa mère

Le grand humoriste Elie Semoun a gardé la part d’enfant en lui depuis toujours. D’ailleurs, il a laissé cela transparaître dernièrement. Actuellement, en promotion de son livre Compter jusqu’à toi, l’humoriste fait part de son plus grand chagrin. Il s’agit de la mort de sa mère, qui s’en est allée “à l’âge de 37 ans, d’une hépatite B, en trois semaines.

Or, à l’époque, ses proches ne l’ont pas informé de la maladie dont souffrait sa mère qui lui a « été cachée jusqu’au bout. » Désireux de le protéger, son père a également eu toutes les peines du monde à lui annoncer la terrible vérité.

Et à l’époque, personne ne l’a informé de ce que sa mère avait. Quant à son père, il a voulu lui épargner la souffrance de connaître la mort de sa mère. Ainsi, Elie Semoun a déclaré : « Paul Semoun n’a annoncé la mort de sa femme (…) qu’après son enterrement… C’était en 1974, on n’était pas au fait de la psychologie enfantine… C’est difficile de faire le deuil d’un mort auprès duquel on n’a pas pu se recueillir. »

Très proche et très complice avec son père

Aujourd’hui, Elie Semoun souffre encore de la disparition de sa mère qu’il aimait tant. Aussi, l’humoriste n’a jamais eu de relation amoureuse avec une femme dépassant les 37 ans. « J’aurais eu l’impression de la trahir, » a-t-il affirmé en faisant référence à l’âge où sa mère a disparu.

Toutefois, Elie Semoun a toujours pu compter sur son père et son soutien. D’ailleurs, ce dernier l’a accompagné depuis tout petit jusqu’à ce qu’il meure en septembre 2020. L’humoriste avoue même qu’il avait une très grande complicité avec son père. Il lui a alors rendu hommage en déclarant dans 50’ Inside : « Papa était très fier de moi. Il voulait que je passe mon bac, c’était indispensable, donc je l’ai fait et ensuite, j’ai fait ce que j’ai voulu. Je me souviens de lui comme s’inquiétant beaucoup de moi, se faisant du souci, ayant le trac quand je montais sur scène… Tant que vous avez vos parents, dites-leur que vous les aimez, dites-leur que vous les détestez, faites-vous les reproches que vous devez vous faire de votre vivant et ne gardez rien pour vous parce que ça empoisonne et il n’y a rien de pire que les secrets de famille. »

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées