« Elle a vraiment ramassé » : Pierre-Jean Chalençon odieux avec Caroline Margeridon

© Femme actuelle / Gilles Gustine
publicité

« Elle a vraiment ramassé ». Pierre-Jean Chalençon s’en est une nouvelle fois pris à sa meilleure ennemie d’Affaire conclue, Caroline Margeridon, cette semaine. On vous dit tout !

Décidément, entre Pierre-Jean Chalençon et Caroline Margeridon, les relations ne sont pas près de s’apaiser. Jeudi dernier, le spécialiste de Napoléon a encore clashé son ancienne collaboratrice d’Affaire conclue. Le point à travers cet article ! 

publicité

Pierre-Jean Chalençon : sans pitié avec Caroline Margeridon

La complicité entre Pierre-Jean Chalençon et Caroline Margeridon a pris fin à la suite du départ de l’ancien acheteur d’Affaire conclue. Depuis, le spécialiste de Napoléon enchaîne les critiques et les vacheries à l’encontre de son ancienne collègue. Dernièrement, il a profité d’une photo partagée par un internaute sur la Toile pour s’en prendre au physique de la jolie blonde de 54 ans. « Une acheteuse usée par le temps !! (..) », a-t-il commenté sur Twitter.

Selon le propriétaire du palais Vivienne, l’émission n’est plus la même sans sa présence. Toujours dans son commentaire, il a une nouvelle fois attaqué l’acolyte de Sophie Davant en précisant : « Mon dieu… elle a vraiment ramassé!!! » avec beaucoup de méchanceté. De la méchanceté gratuite qui n’a pas du tout plu à certains internautes.

publicité

Mais pourquoi autant de haine ?

Pierre-Jean Chalençon conserve encore beaucoup de rancune envers l’émission Affaire conclue et son ancienne collègue. En effet, le collectionneur de 51 ans a toujours du mal à digérer le fait que cette dernière ait coupé contact avec lui après son éviction du programme. Sur les réseaux sociaux, il a affirmé : « Les vrais amis 99 % et de nouveaux amis… Mais il y a les ringards et les cafards ».

publicité

Des critiques qui ont froissé Caroline Margeridon au plus haut point. « J’ai découvert qu’il s’amusait à m’insulter auprès de mes amis. Il n’hésite pas à me traiter de “salope », s’est-elle indignée. L’acheteuse enchaîne en soulignant : « Il inonde même mon compagnon de messages chaque jour pour nous annoncer qu’il veut passer les vacances avec nous (…). Ça me donne envie de vomir », a-t-elle avoué. Une chose est sûre : les réconciliations ne seront pas pour demain la veille entre les deux antiquaires…

publicité