Eric (Les 12 coups de midi) : l’ex-champion n’a pas pu profiter de ses cadeaux comme il se doit

© TF1
publicité

Eric, l’ancien champion des 12 coups de midi, vient de faire des révélations fracassantes. Il n’aurait pas pu profiter de ses cadeaux comme il se doit. Et pour cause…

Jeudi dernier, Eric, ex champion des 12 Coups de midi s’est livré au sujet de son parcours sur TF1. L’ancien protégé de Jean-Luc Reichmann a fait des confidences surprenantes au sujet de ses gains, un an après sa participation au programme. On vous dit tout !

publicité

Eric fait son grand retour après une longue absence

Eric est en passe de perdre son titre de premier plus grand champion de midi. Un an après sa participation au jeu télévisé, le plus grand maître des 12 Coups de midi risque d’être renversé par Bruno. Si Eric a réussi à remporter ce titre, c’est parce qu’il a été éliminé de l’émission avec une cagnotte évaluée à 921 316 €. À son palmarès s’ajoutent 199 victoires et sept étoiles mystérieuses. Depuis son départ en juin 2020, celui que l’on surnomme « Fanstatérix » a préféré faire profil bas.

À l’occasion de la célébration des 12 Coups de Noël, Eric n’avait pas répondu présent à l’instar des autres anciens champions. Cet été également, il brille par son absence lors du Grand concours des maîtres. Pour ce dessinateur originaire du Morbihan, cet éloignement fut une nécessité.

publicité

Après plusieurs mois de participation aux programmes télévisés, le père de famille a décidé de prendre le large. Comme il le souligne : « J’ai pris quelques vacances avant de reprendre le cours de la vie. Je suis resté quelqu’un de très modeste. Puis, il y a eu la crise sanitaire liée au covid-19 », a-t-il affirmé dans les colonnes de Télé-Loisirs.

« J’étais le premier Maître de midi du confinement »

Eric n’a malheureusement pas l’occasion de profiter pleinement de ces cadeaux. En effet, il a été éliminé de l’émission, les semaines précédant l’arrivée de la seconde vague du coronavirus. Comme l’explique le principal intéressé : « J’étais le premier Maître de midi du confinement ». En conséquence, il n’a pas pu réaliser les voyages après sa participation au programme. « J’ai espéré comme de nombreux Français que la situation s’améliore. Hélas » regrette-t-il.

publicité

S’il ne peut pas partir en vacances comme ce fut le cas l’an passé, Eric a du mal à retrouver son ancienne vie à de nombreux niveaux. L’ancien maître de midi n’est plus un anonyme. Toujours lors de son entretien avec l’équipe de Télé Loisirs, il a confié : « Je remarque que beaucoup de choses ont changé depuis que j’ai participé aux 12 coups de midi. Je suis très sollicité, avec ou sans le masque. Les gens n’ont aucun mal à me reconnaître », a-t-il avoué.

publicité