Faustine Bollaert en « crise de nerfs » : ses vacances infernales avec son mari et ses enfants

© Voici
publicité

Les vacances avec son mari et ses enfants ont été infernales pour Faustine Bollaert. L’animatrice a été victime d’une « crise de nerfs ». Et pour cause…

Tandis qu’elle a décidé de partir en vacances avec son époux, Maxime Chattam et leurs deux enfants, Abbie et Peter, Faustine Bollaert a vécu de nombreuses mésaventures. Un enfer qu’elle a tenu à partager sur les réseaux sociaux. On vous dit tout !

publicité

« Panne sur autoroute avec enfants et bagages »

Comme beaucoup de Français, Faustine Bollaert a décidé de prendre ses congés d’été en famille. Celle qui anime Ça commence aujourd’hui depuis 2017 a vécu une année particulièrement éprouvante. Ceci est dû aux témoignages de ses convives, mais aussi à la disparition tragique d’Elisa, venue raconter son histoire il y a 3 ans. C’est donc avec son époux et leurs deux enfants que la présentatrice a décidé de s’envoler au soleil.

Hélas, le voyage de la petite famille va faire l’objet de nombreuses péripéties. « Vacances J-1. Panne sur autoroute avec enfants et bagages (…) », a-t-elle annoncé en description d’une photo sur Instagram. Mais cette panne n’est que le début de la mésaventure ! Sept heures plus tard, une autre nouvelle va bouleverser l’icône emblématique du Meilleur Pâtissier !

publicité

Des vacances qui tournent au fiasco

Alors que Faustine Bollaert pensait qu’après cette panne, les choses allaient rentrer dans l’ordre, le destin en a décidé autrement. Dans un story Instagram, la mère de famille s’est livrée sur ses galères. « Bilan J1. 11 h de route, 1 dépanneuse. 1 voiture de loc. 1 doudou perdu. 1 crise de nerfs », a précisé la jolie brune. Et cette dernière de conclure : « Et bonnes vacances. Hein. »

publicité

À la suite de ces multiples péripéties, la famille a pu se reposer une fois arrivé à destination. L’occasion pour le couple et les enfants de prendre des forces après une journée cauchemardesque. Mais c’était sans compter sur un intrus venu gâcher l’ambiance. « Ah si… il ne manque plus que la mouche dans la chambre », s’est indignée l’animatrice.

publicité