Gad Elmaleh complice avec Albert II : ce souvenir honteux de leur première rencontre

Gad Elmaleh a fait parler de lui cette semaine sur le plateau de « C à vous ». Le roi de l’humoriste s’est livré sur sa première rencontre avec le Prince Albert II. Un souvenir mémorable qui remonte à il y a une dizaine d’années. Et que l’ex-compagnon de Charlotte Casiraghi n’oubliera sans doute jamais. Et pour cause…

Gad Elmaleh: l’anecdote hilarante sur sa première rencontre avec Albert II

Lorsque Gad Elmaleh fait la connaissance de la famille princière de Monaco, il y a une dizaine d’années, il va rencontrer une femme exceptionnelle. En dépit de leurs 15 ans d’écart, le comédien et la fille de Caroline de Monaco vont tomber amoureux l’un de l’autre. De cette romance est né un petit garçon prénommé Raphaël, le 17 décembre 2013. Deux ans plus tard, le couple décide de mettre fin à leur mariage. Malgré tout, le roi de l’humour conserve de jolis souvenirs de cette rencontre et de l’expérience qu’il a vécu sur le Rocher. Dans son dernier spectacle intitulé d’ailleurs, le comédien de 50 ans se livre un peu plus sur ce parcours. 

« Je ne raconte que des choses sincères. Le monde du clan princier était clairement différent du mien », expliquait-il au micro de RTL au mois de mai dernier. S’il y a une chose que le principal intéressé n’oubliera jamais de cette histoire, ce sont ses premiers échanges avec le souverain monégasque, l’oncle de son ex-conjointe. De un, ce dernier connaissait sa mère Régine et il avait peur qu’elle lui foute la honte devant le prince.

« Elle a commis une petite bêtise, mais elle pensait bien faire. Elle ne va pas apprécier que je balance tout. En fait, ma mère a serré la main du prince en l’appelant “mon ordonnance”. C’était mignon », a-t-il souligné sur le plateau de Quotidien.

Gad Elmaleh toujours aussi complice avec le Prince

Ces déclarations ont été reprises lundi dernier face à Anne-Élisabeth Lemoine. Cette fois, Gad Elmaleh a assuré qu’il a également fait preuve de maladresse lors de cette rencontre. Fasciné de voir le souverain en personne pour la première fois, il a perdu le contrôle de son corps et s’est mis à marcher d’une drôle de façon. Ce à quoi il compare à un mélange entre « un cheval et Jean Castex ». « J’ai le trac à ce moment-là et j’ai des attitudes un peu étranges. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait », a-t-il raconté. 

Heureusement, le père de Jacques et Gabriella ne lui en a pas tenu rigueur ! Aujourd’hui, même si l’humoriste est séparé de sa sœur, les deux hommes conservent des rapports privilégiés. Comme le souligne le comédien : « C’est une personne avec qui je m’entends très bien. Je l’aime énormément. Il est même venu à mon spectacle et il s’est bien amusé. L’humour est la solution à tout », a-t-il conclu. 

 

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées