Gad Elmaleh: mésentente avec son ex, l’humoriste s’explique chez Yann Barthès

© AFP / TMC
publicité

Alors que Gad Elmaleh s’est disputé avec Charlotte Casiraghi, l’humoriste a tenu à s’expliquer chez Yann Barthès. Retour sur sa mise au point sur le plateau de TMC…

À l’occasion de son passage sur le plateau de Quotidien, face à Yann Barthès et son équipe, Gad Elmaleh a décidé de régler ses comptes avec Charlotte Casiraghi. Pour rappel, il a vécu une histoire d’amour avec la fille de Caroline de Monaco par le passé. De cette union est né le petit Raphaël, aujourd’hui âgé de 8 ans.

publicité

Gad et Charlotte en désaccord sur la religion de leur fils

Ces derniers temps, les bruits courent comme quoi Gad Elmaleh serait en froid avec son ex-compagne et mère de son fils, Charlotte Casiraghi. Convié par Yann Barthès sur le plateau de son émission, le comédien de 50 ans a tenu à réagir à ces ragots. Dans l’un de ses récents numéros, le magazine Famille royale avait annoncé : « Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh en opposition ».

En entrant dans les détails, les lecteurs de l’hebdomadaire apprennent : « Gad Elmaleh souhaite que leur fils soit juif. L’héritière monégasque projette de l’élever comme un catholique ». Des allégations qui n’ont pas laissé le père de famille indifférent. Dans son spectacle actuel baptisé « D’ailleurs », l’humoriste revient sur les sous-entendus ébruités par Gala l’an dernier. 

publicité

« Ce qu’on peut faire c’est rassembler les deux… »

Dans son show, Gad Elmaleh explique : « On ne peut pas exiger de son partenaire qu’elle accepte notre culture sans respecter la sienne. Ce qu’on peut faire c’est rassembler les deux », a-t-il précisé. Cette semaine, le comédien a une nouvelle fois fait parler de lui devant les caméras de TMC. Il estime que c’est un « privilège » pour Raphaël d’avoir des origines différentes. 

publicité

Comme il le souligne : « C’est deux univers, deux environnements qui le nourrissent et qui vont l’inspirer plus tard, j’espère », confie le frère de Judith et Arié précisant qu’il surcommunique avec son fils pour lui transmettre certaines valeurs. « Je lui explique des choses. Je crois que je les saoule un petit peu », a conclu l’artiste.

publicité