Indemnité : de 100 à 300 euros, voici les Français bénéficiaires

Le gouvernement a annoncé que cette indemnité carburant pourra « être mise en œuvre à compter d’octobre ».
Elle sera de 100 à 300 euros par véhicule et par actif. Les travailleurs modestes sont en général les plus visés. Cette indemnité fera office de remplacement progressif de la remise sur le carburant de 18 centimes par litre. Le gouvernement cible précisément « les ménages modestes qui doivent utiliser leur voiture pour se rendre à leur travail » pour cette aide.

Indemnité : deux primes prévues

En ce qui concerne l’indemnité en elle-même, il y aura deux niveaux de primes. La prime de niveau 1 sera appliquée aux déciles de 1 à 3 (RFR jusqu’à 9400 euros par part). Ils gagneront 200 euros plus 100 euros de plus pour les gros rouleurs. Pour le deuxième niveau, la prime sera de 100 euros pour les déciles de 4 à 5 (RFR de 9400 à 14 100 euros). Dans ce cas, les gros rouleurs bénéficient de 50 euros en bonus.

D’après une estimation du gouvernement, « une indemnité carburant de 200 euros représente l’équivalent d’une remise carburant de l’ordre de 25 ct €/L par an ».

Cela pour un véhicule et une utilisation moyenne. Ce calcul se base sur une consommation de près de 800 litres de carburant. Cela correspond en réalité à la consommation annuelle moyenne d’un véhicule particulier, soit 12 200 km avec une consommation de 6,5 litres aux 100 km.

Une mise en œuvre dès octobre

Dans un communiqué, le gouvernement a mentionné une date pour la mise en œuvre de ce projet. D’après ce dernier, « l’indemnité carburant pour les travailleurs modestes pourra être mise en œuvre à compter d’octobre ».

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées