Inflation au supermarché : des promotions dans plusieurs rayons

Toutes les grandes enseignes essaient de proposer des offres spéciales pour attirer le plus de clients. Aussi bien que pour éviter de voir ces derniers déserter leurs supermarchés à cause de l’inflation.

Inflation : la concurrence est rude entre les enseignes

Les « boucliers anti-inflation » et autres « prix serrés » apparaissent en nombre. Leclerc, Carrefour, Casino, Intermarché, et les autres enseignes offrent désormais des multitudes d’offres spéciales ou opérations. Selon l’Insee, l’inflation a atteint le seuil de 5,2% en mai, les Français sont réduits de revoir leur budget. Les prix des pâtes, de la farine ou de la viande hachée ont par exemple explosé de plus de 10% sur douze mois. Loisirs, habillement, alimentaire, ils sont contraints de faire des choix.

Tous les magasins de la grande distribution rivalisent d’imagination, dans le but de soutenir le pouvoir d’achat des Français. « Il y a beaucoup de créativité de la part des distributeurs pour venir jouer sur le prix global du panier. Comme tout augmente, le consommateur a plutôt tendance à regarder le total« , constate Daniel Ducrocq, directeur général d’A3Distrib (groupe Nielsen), dans les colonnes du Parisien.

Les enseignes qui proposent le plus de promotions

Les distributeurs ayant effectué au moins 3 000 opérations sont les seuls comptabilisés. Voici les rayons où les offres promotionnelles sont les plus nombreuses :

  • Casino (hyper et supermarché) : +42,3%
  • Auchan (supermarché et Simply Market) : +40%
  • Auchan hypermarché : +28,3%)
  • Carrefour hypermarché : +21,5%
  • Aldi : +10,5%

Les promotions dans l’alimentation vont bon train. Les clients gagnent des bons d’achat à partir d’un seuil de courses. C’est-à-dire au prochain passage en caisse. Depuis janvier dernier, le nombre de produits à prix barrés a haussé de 6,3% sur un an, tous rayons confondus*.

*Évolution du nombre de produits en promotion dans les prospectus papiers et digitaux des enseignes de la grande distribution du 1er janvier à la mi-mai 2022, comparé à la même période l’an dernier.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées