Inflation : des changements sur MaPrimeRenov’ et bien d’autres encore !

L’inflation affecte presque tous les secteurs. En 2023, elle est estimée à 5,4%. Heureusement, l’État songe à tout. Effectivement, la loi de finances 2023 contient plusieurs mesures. Parmi elles figurent les chèques d’exception, le dispositif MaPrimeRenov’, la déconjugalisation de l’AAH, l’indexation du barème de l’impôt sur le revenu, et plusieurs autres aides financières. Tout cela signifie que beaucoup de choses vont changer à l’année prochaine.

Une inflation provoquée par les prix de l’énergie

Pour en revenir à l’histoire, cette inflation a commencé à cause de la situation à l’est. En effet, l’un des pays en conflit est le premier exportateur mondial de gaz. Par conséquent, après une série de sanctions, le plus grand pays du monde a décidé de réduire ses exportations de gaz vers l’Europe.

À la suite de cette crise, les prix du pétrole sur le marché international ont augmenté. Ainsi, le gaz et le pétrole représentent aujourd’hui plus de 50 % de l’énergie de la France, et leur hausse alimente l’inflation à tous les niveaux.

Le gouvernement français est conscient de cette situation et prévoit une aide financière pour l’année prochaine. En particulier, le chèque exceptionnel, le bouclier tarifaire et d’autres mesures liées à l’énergie sont prévues.

Les mesures de protection sur l’énergie

L’aide de l’État la plus importante concerne l’énergie. Ainsi, pour protéger les citoyens de l’augmentation de son prix, le gouvernement a introduit un bouclier tarifaire d’octobre 2021 à aujourd’hui. Selon la Première ministre Elisabeth Borne, cet accroissement touchera les factures d’environ 25 € par foyer et par mois. D’ailleurs, ce bouclier tarifaire coûtera à l’État approximativement 45 milliards d’euros l’année prochaine.

Dans un discours en mi-septembre, le chef du gouvernement a annoncé un chèque exceptionnel pour les ménages les plus modestes. Ainsi, l’opération lui coûtera 1,8 milliard d’euros. En plus d’un chèque énergie exceptionnel, le dispositif MaPrimeRenov’ sera primé au public français. Il s’agit d’une subvention pour les ménages à faible revenu qui souhaitent réaliser des travaux de construction économes en énergie sur leur logement.

En plus des chèques énergétiques exceptionnels et de MaPrimeRenov’, l’État propose également des subventions pour l’achat de véhicules électriques. Cette allocation fait partie des promesses publiques d’Emmanuel Macron. Ce programme offre aux bénéficiaires 100 euros par mois. Selon le ministre, l’objectif de cette aide est toujours la location d’environ 100 000 véhicules par an. En revanche, contrairement à cette année, il n’y aura pas de rabais sur le prix du carburant.

Pour les allocations familiales

Si l’inflation est due à la hausse des prix de l’énergie, l’impact a bouleversé tous les secteurs. En plus des pénuries d’énergie et d’autres aides énergétiques, l’État fournit aussi une aide pour les prestations familiales. Comme chaque année, le taux de l’impôt sur le revenu est basé sur l’inflation. Ainsi, la valeur sera incluse dans le budget 2023, augmentant le taux de l’impôt sur le revenu de 5,4 %.

Afin de corriger l’écart de niveau de vie entre les ménages monoparentaux et les ménages en couple, l’allocation familiale pour les foyers monoparentaux sera augmentée de 50 % à partir de novembre. Depuis 2020, les parents de débiteurs peuvent désormais verser une pension alimentaire à l’agence de recouvrement et d’intermédiation des pensions alimentaires (ARIPA) en cas de divorce. De plus, en cas d’infraction, l’agence engagera le processus de recouvrement du montant impayé. « Ça serait assez paradoxal que la hausse des cigarettes soit moins élevée que l’inflation », a expliqué Elisabeth Borne sur BFMTV.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées