Ingrid Chauvin très investie : Ce combat qui est cher à son cœur…

© Closermag
publicité

Ingrid Chauvin a tenu à se livrer cette semaine au sujet d’un combat qui est très cher à son cœur. De quel engagement s’agit-il ? La rédaction de Lacs champagne vous dit tout !

À la suite de la libération de Valérie Bacot, le 25 juin dernier, Ingrid Chauvin a tenu à partager sa fierté sur les réseaux sociaux. En effet, l’héroïne de Demain nous appartient était heureuse du succès de la pétition mise en ligne pour soutenir la femme quarantenaire. Pour rappel, cette dernière a été violée et tabassée pendant plusieurs années…

publicité

« Plus de 700 K signature pour une libération plus que légitime »

Pour Ingrid Chauvin, il était inconcevable de ne pas signer la pétition ! Comme plusieurs Français, l’actrice de 47 ans était affectée par l’affaire Valérie Bacot. Violée et tabassée pendant plusieurs années, la femme de 40 ans a brisé le silence sur l’enfer qu’elle a vécu. Condamnée d’avoir assassiné son mari, elle a finalement été jugée comme une victime dans l’affaire. Le procès a été clôturé dans la journée du 25 juin dernier.

Touchée par son histoire, la mère de fiction de Maxime Delcourt a tenu à apporter son soutien à la jeune femme. Très engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes, l’ancienne compagne de Thierry Peythieu n’a pas hésité à prendre les choses en main. C’est ainsi que la comédienne a signé et partagé la pétition pour l’égalité hommes-femmes.

publicité

Des efforts qui n’ont pas été vains ! Près de 720 000 signatures ont été réunies. Une belle victoire pour la mère de Jade et Tom. Comme en témoigne sa publication en story Instagram : « Plus de 700 K signature pour une libération plus que légitime ».

Ingrid Chauvin brise le silence sur les violences mentales

Lorsqu’elle n’est pas sur les plateaux de tournage, Ingrid Chauvin se donne à fond pour l’association AJC. Celle-ci accompagne les adultes victimes de violences mentales. Dans une vidéo postée en ligne, l’actrice a confié : « On parle beaucoup de violence physique. Mais peu de gens parlent de la violence psychologique et morale ». 

publicité

L’héroïne de TF1 enchaîne en précisant : « La violence morale est pourtant réelle et omniprésente dans la vie de tous les jours (…). Selon moi, c’est important d’en parler », a-t-elle conclu dans son post.

publicité