Jacques Legros en deuil : son hommage poignant en plein JT sur TF1

© Tele star
publicité

Jacques Legros est dévasté. Alors qu’il est endeuillé par la mort d’un proche, le journaliste a tenu à rendre un hommage poignant en plein JT sur le plateau de TF1. On vous dit tout ! 

Dans l’un des derniers numéros du 13 h de TF1, Jacques Legros a eu du mal à retenir ses émotions devant les téléspectateurs. Le journaliste de 70 ans a tenu à rendre un vibrant hommage à Lionel Charpentier. Le regretté rédacteur en chef de la chaîne privée était en effet très proche de l’animateur. 

publicité

« Je ne peux pas clôturer ce journal sans vous partager ma tristesse »

Gros moment d’émotions vives cette semaine sur le plateau du 13 h de TF1. Vendredi dernier, Jacques Legros a rendu un hommage bouleversant en direct à l’écran. Avant de rendre l’antenne, le journaliste a affirmé : « Je ne peux pas clôturer ce journal sans vous partager ma tristesse, notre tristesse. Lionel Charpentier, l’un des rédacteurs en chef de ce programme nous a quittés en laissant un vide immense ».

Le confrère de Jean-Pierre Pernaut enchaîne en indiquant : « Son professionnalisme, son talent et sa simplicité vont nous manquer. Au nom de toute la rédaction, je souhaite le remercier. Ce fut un grand plaisir de collaborer avec toi, Lionel ».

publicité

À la suite de ce discours, le père de Tatiana et Gabriel a eu du mal à retenir ses larmes devant les caméras. Son acolyte, le mari de Nathalie Marquay a également accordé un mot au défunt sur Twitter. Le prédécesseur de Marie-Sophie Lacarrau a mentionné : « Merci pour tout ce que tu as fait depuis si longtemps pour ce JT ».

Un journaliste droit et honnête dans ses paroles

Ce n’est pas la première fois que Jacques Legros s’exprime avec autant d’émotions à l’antenne. L’année dernière, il a poussé un gros coup de gueule contre la poste. « Bureaux fermés, ouverts quelques heures par jour au mieux. Un personnel absent et qui manque de respect envers les clients. En matière de service public, on a connu mieux », s’est-il indigné.

publicité

Quelques semaines après, il a critiqué le gouvernement face aux mesures de déconfinement. « Les incohérences du déconfinement : des parcs vides, mais des commerces bondés, des terrasses fermées, mais des trottoirs pleins à craquer… », avait-il balancé. Un animateur qui n’a visiblement pas sa langue dans sa poche…

publicité