Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay au plus mal : le cauchemar concernant leur fille se répète…

© Instagram / Femme actuelle
publicité

Mauvaise nouvelle pour Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay ! Le cauchemar au sujet de leur fille se répète. La rédaction de Lacs champagne revient sur ce scoop traumatisant pour vous !

L’angoisse est maximale pour Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay. Leur fille, Lou Pernaut est une nouvelle fois la cible de plusieurs menaces sur les réseaux sociaux. Le point à travers cet article !

publicité

« Dès qu’on quittait la maison, on était suivi en voiture »

Le cauchemar a repris de plus belle pour Jean-Pierre Pernaut et sa femme, Nathalie Marquay. En effet, les menaces pleuvent de nouveau à l’encontre de leur fille Lou. L’adolescente, placée sous protection il y a quelques années, vit une nouvelle fois dans la terreur.

À l’occasion de son passage dans Touche pas à mon poste, la mère de famille s’est confiée sur le sujet auprès de Baba et consorts. Pour l’ancien journaliste emblématique de TF1, la situation est devenue insupportable. L’année dernière, l’ancienne Miss France avait confié que sa famille était placée sous protection policière à la suite des attentats de 2015.

publicité

Comme le souligne la femme du journaliste de 71 ans : « Dès qu’on quittait la maison, on était suivi en voiture. Avant de monter dans mon véhicule, il me regardait de loin pour s’assurer qu’il n’y avait pas de bombe. Ils ouvraient le coffre de la voiture pour vérifier qu’il n’y avait personne planquée à l’intérieur ».

« Ce soir, je viens chez toi, je te tue »

Au cours de sa prise de parole, Nathalie Marquay a également révélé : « Mes enfants ne pouvaient plus aller nulle part. Ils étaient constamment en danger ». Aujourd’hui, le schéma se répète, comme le soulignent nos confrères de Oh My Mag. Sur les réseaux sociaux, Lou Pernaut a partagé son inquiétude.

publicité

« À un moment donné, lorsque j’avais fait des dramas, j’ai eu droit à plusieurs insultes » a déploré la jeune femme. Et la fille de JPP d’ajouter : « Des individus utilisaient mon adresse à longueur de journée. J’ignore comment ils l’ont eu. Je reçois des messages comme “Ce soir, je viens chez toi, je te tue ». Des déclarations qui ont fondu la jeune femme en larmes. Heureusement, ses parents sont à ses côtés pour tenter de la réconforter.

publicité