Jean-Pierre Pernaut : surprenante révélation de Nathalie Marquay sur leur résidence dans les Yvelines

© Maxppp / SIPA
publicité

Nathalie Marquay vient de faire des révélations surprenantes au sujet de la résidence qu’elle partage avec son mari dans les Yvelines. On vous raconte tout en détail dans les prochaines lignes !

Le couple formé par Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay est à la tête d’une belle fortune incluant diverses villas de luxe. Parmi elles figure leur résidence implantée au cœur de la capitale, dans les Yvelines. C’est l’ancienne Miss France qui a pris la décision d’acquérir cette belle propriété pour une raison inattendue.

publicité

Nathalie Marquay se lâche dans les colonnes de Gala

Nathalie Marquay a fait des révélations fracassantes cette semaine au sujet de cette somptueuse résidence. L’actrice et ancienne reine de beauté s’est laissée aller à la confidence lors d’un entretien mené par nos confrères de Gala.

Au cours de cette interview, la femme du célèbre journaliste de TF1 revient sur ses dons de voyance dont elle fait part dans son ouvrage « Moi j’y crois ». Un livre qui sera édité à partir de la semaine prochaine chez Guy Trédaniel.

publicité

La mère de Lou Pernaut avoue à quel point elle est sensible aux lieux. La jolie brune de 54 ans profite également de l’occasion pour partager une anecdote surprenante. « Lorsque moi et mon mari avions voulu acheter notre maison à Paris, on voulait qu’elle dégage de bonnes ondes. Certaines maisons étaient jolies, mais je ne m’y plaisais pas », annonce celle qui vient régulièrement sur le plateau de TPMP.

« Son artère principale était obstruée »

Nathalie Marquay se réjouit également que son époux l’écoute. Une attention qui est très importante pour elle qui n’a pas toujours le choix. D’ailleurs, l’ancienne Miss France a volé à la rescousse du journaliste à maintes reprises. « À titre d’illustration, lorsqu’on lui a implanté des stents, j’étais à ses côtés. Je faisais des rêves, je m’inquiétais énormément. À chaque fois que je lui disais d’aller consulter, il n’avait jamais le temps ».

publicité

La mère de famille enchaîne les aveux en expliquant : « Les médecins n’ont rien trouvé sur son électrocardiogramme. Cependant, le cardiologue a poussé les analyses. C’est ainsi qu’on a découvert que son artère principale était obstruée. Trois jours plus tard, il a subi une opération chirurgicale », raconte-t-elle.

publicité