Kate Middleton « enceinte » énerve William au National Tennis Center, le bébé en danger

© Bestimage / Getty images
publicité

Alors que Kate Middleton serait « enceinte » de son quatrième enfant, la duchesse s’est mise à agacer le Prince William au National Tennis Center. Le bébé court un gros danger. 

Ces derniers temps, les rumeurs courent selon lesquelles Kate Middleton attendrait actuellement son quatrième enfant. La duchesse de Cambridge aurait énervé le Prince William avec une légère maladresse. Si elle est vraiment enceinte, le bébé serait exposé à un danger non négligeable…

publicité

Kate Middleton commet une bourde

Ces derniers jours, les bruits courent comme quoi Kate Middleton serait enceinte. Cet été, la mère de famille a fait preuve d’un faux bond qui a agacé son mari. Elle aurait commis une boulette au cours de sa rencontre avec la championne de tennis Emma Raducanu. La bêtise en question est survenue au National Tennis Center de la Lawn Tennis Association à Londres.

Après avoir fait preuve de discrétion depuis plusieurs mois, durant lesquelles elle souffrirait de nausées matinales, la duchesse de Cambridge s’est rendue au tournoi. La jolie brune de 39 ans a tenu à féliciter la tenniswoman qui, à l’âge de 18 ans, a déjà décroché son titre à l’US Open. Avec sa jupe et son survêtement, la belle-sœur de Meghan Markle semblait complètement désorientée en pénétrant la salle.

publicité

Faute avouée à moitié pardonnée ?

Déstabilisée, la sœur de James et Pippa avait tendu la main vers la joueuse de tennis avant de la retirer, constatant son erreur. La future héritière du trône s’est demandé à haute voix si elle avait le droit de serrer la main de la championne compte tenu du contexte lié à la Covid-19. Si la jeune sportive est contaminée par le virus, et que la princesse est véritablement enceinte, son futur bébé serait donc en danger.

publicité

« C’est vraiment embêtant. On ne sait plus si on peut le faire. Il en va de même avec les masques. Faut-il les mettre ou l’enlever? » a déploré Kate Middleton. Une chose est sûre : comme nombre d’entre nous, la mère de famille a hâte que les choses reviennent pour de bon à la normale, et que ce cauchemar puisse enfin se terminer. « On ne sait plus s’il faut embrasser les gens, simplement leur féliciter ou leur serrer la main », conclut la publication. Dans tous les cas, l’ambiance était au rendez-vous, fort heureusement !

publicité