La prime Macron 2022 va jusqu’à 6000 euros : pouvez-vous encore recevoir cette aide ?

Selon le gouvernement, la prime Macron ou Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat (PEPA) devrait avoir lieu à la fin du mois de juin.

La prime Macron ou prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA)

La prime Macron est une aide versée par les entreprises sur la base du volontariat. Elle a été promise en 2018, en pleine crise des Gilets jaunes. Le Président a essayé d’apporter le calme en promettant cette mesure. Elle jouit d’une exonération fiscale et de cotisations sociales. Selon les chiffres officiels, près de quatre millions d’employés sur 25 millions en ont bénéficié.

Le dispositif a été mis en place pour motiver les employeurs à offrir des primes aux salariés, afin d’améliorer le niveau de leur pouvoir d’achat. La prime Macron concerne beaucoup d’employés, en plus de la réévaluation du SMIC. Les travailleurs qui ont gagné moins de 4 768,41 € encaissent cette prime. À partir de cet été, elle pourra atteindre les 3000 €. Dans certains cas, elle pourrait parvenir de 2 000 € à 6 000 €.

Une mesure prise lors du conseil des ministres du 23 mai

L’augmentation de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA) dépend des législatives. Elle sera mise en place si le parti du président gagne la majorité parlementaire lors des prochaines élections du 12 juin prochain. Le 23 mai 2022, lors du conseil du gouvernement, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire et la porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire, ont certifié que la prime Macron sera durable et triplée.

La confédération générale du travail (CGT) qualifie cette mesure « d’écran de fumée ». D’après le syndicat, le fait d’augmenter cette prime à 6000 € par an n’est pas une bonne idée. Elle ne vaut pas autant qu’une augmentation du salaire, même si les membres du gouvernement en sont fiers. Par conséquent, les syndicats voudraient voir une réévaluation du SMIC plutôt que cette mesure-là.

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, confie : « Les primes mettent du beurre dans les épinards, mais elles sont bien souvent dépensées tout de suite. Or l’année fait douze mois ! La meilleure façon, c’est d’augmenter les salaires ».

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées