Laeticia Hallyday écroule sous les dettes : son ultime coup de poker !

publicité

Alors qu’elle a encore une montagne de dettes à régler, Laeticia Hallyday a décidé de sortir sa dernière carte. Zoom sur l’ultime coup de poker de la veuve du Taulier !

Pour en terminer avec ses soucis financiers et régler une bonne fois pour toutes les dettes de son défunt mari, Laeticia Hallyday a décidé de sortir le grand jeu. Une tactique ultime que le magazine France Dimanche raconte en détail dans l’un de ses derniers numéros.

publicité

Des millions d’euros de dettes

Laeticia Hallyday n’est pas du genre à se laisser faire ! La chérie de Jalil Lespert a décidé de se battre jusqu’au bout pour le règlement des dettes de Johnny Hallyday. Une promesse qu’elle a fait à ses deux filles : Jade et Joy. Il faut savoir que la jolie blonde de 46 ans a encore plusieurs millions d’euros à débourser auprès du fisc !

Des confidences réalisées par la principale concernée elle-même lors d’une entrevue pour le magazine Paris Match en 2019. Cette fois, c’est France Dimanche qui a décidé de faire une mise à jour de la nouvelle en soulignant que la veuve du Taulier n’aurait pas mesuré l’ampleur de la tâche qui l’attend. Résultat, elle est contrainte de jouer « au chat et à la souris » avec le fisc français.

publicité

La procédure de sauvegarde enclenchée

Selon les explications de nos confrères, Laeticia a d’abord été obligée de céder l’une de ses villas situées à L.A pour 12 millions d’euros. Elle a ensuite mis en vente son domaine à Marnes-la-Coquette. Par la suite, la belle-mère de David Hallyday a pris l’avion pour l’île de Saint-Barth en juillet avec son compagnon.

Pour gagner plus de temps dans le règlement de ces dettes, la fille d’André Boudou a décidé de déclencher la procédure de sauvegarde. Ce qui lui permet de disposer de plus de temps, soit jusqu’à 10 ans pour réunir tout l’argent nécessaire.

publicité

Par manque de liquidités, la mère de famille a pris les commandes de deux entreprises du regretté rocker. À savoir Navarro et artistes et promotions. La veuve du chanteur souhaite avec cette seconde société lancer la carrière de jeunes artistes.

publicité