Laeticia Hallyday : pourquoi le fisc l’a accordé une faveur de plus de 400 000 euros ?

© Le matin
publicité

Alors qu’elle a encore des millions de dettes à régler, le fisc a accordé une faveur de plus de 400 000 euros à Laeticia Hallyday. Pourquoi cette grâce ? Le point à travers cet article !

Laeticia Hallyday est soulagée ! Considéré comme des revenus touchés par son défunt mari, le redressement fiscal de 471 780 euros a été levé par la cour d’appel de Paris. De quoi réduire considérablement la note à régler par la veuve de Johnny Hallyday.

publicité

Laeticia Hallyday obtient une faveur du fisc

Laeticia Hallyday nage dans le bonheur. Alors qu’elle vient de retrouver son chéri, Jalil Lespert, à Paris, la veuve du Taulier a droit à son lot de bonnes nouvelles. En plein préparatif de l’hommage au rocker, la jolie blonde vient d’apprendre une autre nouvelle réjouissante. Elle concerne les dettes du regretté chanteur qu’elle doit régler.

En effet, la mère de Jade et Joy doit encore payer 30 millions d’euros auprès du fisc. Prise au pied du mur, elle a décidé de contester ces redressements fiscaux devant la justice. Et visiblement, elle a eu gain de cause. Si les tribunaux ont bien reconnu la somme de 13,6 millions d’euros, la justice a fait preuve de clémence envers la mère de famille. Selon Capital, elle a eu droit à une grâce de 471 780 euros.

publicité

La somme en question provient des transferts suspects réalisés par Johnny Hallyday entre 2010 et 2011. Le fisc avait qualifié à l’époque cette somme de revenus non déclarés. En 2015, la famille Hallyday finit par obtenir gain de cause en niant le redressement. Accusée d’« abus de droit rampant », l’administration fiscale a dû annuler les redressements, comme l’explique Pierre Pradié, avocat de Laeticia.

Une montagne de dettes sur le dos

Depuis sa disparition tragique survenue en décembre 2017, l’idole des jeunes laisse un immense vide. Sa dernière femme, Laeticia Hallyday se retrouve également seule à régler l’intégralité de ses dettes. À la suite d’un long combat judiciaire qui l’opposait à David Hallyday et Laura Smet, les trois proches du chanteur ont fini par trouver un compromis.

publicité

Mais l’ardoise est encore loin d’être effacée ! Raison pour laquelle la compagne de Jalil Lespert a décidé d’user d’un dernier coup de poker. En déclenchant la procédure de sauvegarde, elle obtient un rallongement de 10 ans pour le règlement de ces dettes. Une initiative rusée qui lui permet d’éviter la bankrupt.

publicité