Laura Smet se défige face à Laeticia Hallyday : une réconciliation en vue ?

© Gala / Jesuisfrançais
publicité

La réconciliation est-elle possible entre Laura Smet et Laeticia Hallyday ? Les deux jolies blondes sont pourtant amenées à se donner la main pour leurs intérêts à toutes les deux. Et pour cause…

Même si Laura Smet semble encore fâchée contre sa belle-mère, elle va devoir trouver un moyen de calmer les tensions. Depuis la mort du Taulier, l’actrice de 37 ans ne s’entend plus avec Laeticia Hallyday. Pourtant, elles vont devoir se donner la main. Cela y va de leurs intérêts communs…

publicité

Laeticia et Laura dans un même cul-de-sac

Laeticia Hallyday et Laura Smet vont devoir trouver un moyen de se réconcilier face à un important homme d’affaires. En effet, les deux proches de Johnny ont tout intérêt à se réconcilier pour profiter de ces avantages communs. Dans son édition de cette semaine, le magazine Le Parisien met la lumière sur la présentation de l’hommage organisé mardi dernier sur l’AccorHotels Arena, en la mémoire du rocker.

L’hebdomadaire apporte également quelques précisions sur cette bataille qui est de nature judiciaire. L’objectif est pour la fiancée de Jalil Lespert de défendre ses intérêts et ceux des ayants droit du Taulier. À savoir David Hallyday et sa demi-sœur, sans oublier Jade et Joy. Il s’agit d’un conflit avec un homme d’affaires qui compte se servir de l’hologramme du défunt chanteur. 

publicité

Un nouveau conflit judiciaire en équipe

Une histoire qui a surpris Laeticia Hallyday. « Un monsieur ne cesse de clamer qu’il m’avait attaquée sur l’utilisation d’un hologramme », a-t-elle indiqué. La mère de Jade et Joy explique pourtant que son avocat n’a rien reçu. Dans cette affaire houleuse, le clan Hallyday pourrait enfin faire preuve d’union et de solidarité pour protéger leurs images. 

publicité

L’ex-compagne de Pascal Balland enchaîne en ajoutant : « Une entreprise comme celle de monsieur peut réaliser un hologramme de n’importe quel autre chanteur sans l’aval des ayants droit. Et j’ai pris la décision de mandater mes avocats pour lancer une poursuite judiciaire contre lui. Il faut une loi pour nous protéger ».

publicité