Le Prince Charles angoissé : reprise de l’enquête sur la mort de Lady Di !

© Femme actuelle / Elle
publicité

L’angoisse est maximale pour le prince Charles. L’enquête qui porte sur la mort de Lady Di vient d’être relancée. La rédaction de Lacs champagne revient sur cette actualité pour vous !

Le prince Charles a de quoi s’inquiéter face à la relance de cette enquête. En effet, il se retrouve dans la ligne de mire des enquêteurs. Ça vaut le détour !

publicité

Rebondissements dans l’enquête liée à la mort de Lady Di

Camille Parker-Bowles n’a jamais été aussi inquiète de toute sa vie. Aux dernières nouvelles, le tribunal aurait le prince Charles en ligne de mire, dans l’affaire liée à la mort de la princesse Diana. Une nouvelle choc qui fait la une du magazine Star.

Selon l’hebdomadaire, une enquête policière a été rouverte concernant la disparition tragique de la mère du Prince Harry et du Prince William. La police est donc sur le coup. Toujours selon les précisions de nos confrères, c’est une lettre écrite par la mère de famille qui a déclenché cette réouverture d’enquête policière. L’héritier du trône britannique aurait-il quelque chose à voir avec la mort de Lady Di ?

publicité

Pour rappel, la regrettée membre de la famille royale a disparu des suites d’un tragique accident de voiture survenu en 1997 à Paris. Seulement, les doutes commencent à planer. Était-ce réellement un accident où la tragédie avait été planifiée d’avance ? Selon les enquêteurs, Charles aurait un mobile solide : celui d’épouser l’une de ses maîtresses, Tiggy.

Une lettre au contenu choquant

Dans la fameuse lettre manuscrite, Lady Diana aurait écrit : « Cette étape importante de ma vie est la plus dangereuse. Mon époux prépare actuellement un accident avec ma propre voiture. Une défaillance avec les freins et une importante blessure à la tête, pour lui donner la liberté d’épouser Tiggy », précise-t-elle.

La fameuse maîtresse en question s’appelle en réalité Tiggy Legge-Bourke. Il s’agit de la nourrice des deux enfants du prince Charles. L’intégralité de la lettre a été reprise dans l’ouvrage de Paul Burrel intitulé « A Royal Duty ». Dans ce livre sorti en 2001, il est souligné : « Charles dément les accusations, il a toujours nié les faits ».

publicité

Quoi qu’il en soit, ces allégations risquent fortement de lui coûter son titre au trône. À présent que le public sait que le père de famille a été auditionné, la panique le gagne. Le père du prince Harry serait très affecté et aurait déjà fait appel à une douzaine d’avocats pour le défendre dans cette affaire houleuse.

publicité