Les 12 coups de midi : Bruno en danger sur TF1, une élimination pour ce mardi 10 août ?

© TF1
publicité

Bruno serait-il en danger ? Le champion en titre des 12 Coups de midi ne cesse de multiplier les prouesses sur le plateau de TF1. Mais jusqu’à quand ? 

Lundi dernier, Jean-Luc Reichmann était une nouvelle fois aux commandes des 12 coups de midi sur TF1. Le présentateur de 60 ans a réalisé un test puisqu’en parallèle, il faisait face à Laurence Boccolini. Pour rappel, l’animatrice remplace Nagui à la tête de Tout le monde veut prendre sa place sur France 2.

publicité

Bruno explose les records

Le weekend dernier, Bruno a signé un nouvel exploit sur le plateau des 12 Coups de midi. En décrochant une nouvelle victoire, il détrône Christian Quesada au titre du deuxième plus grand maître de l’émission. Le duel engagé contre Audrey dans le cadre du coup fatal n’a pas fait l’unanimité sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes ont dénoncé de la tricherie à l’issue de cette épreuve. 

Mais pas de quoi déstabiliser le redoutable Fifou Dingo qui continue son ascension sur la première chaîne. Pour la seconde manche, le jeune célibataire de 30 ans a dû retrouver le présentateur du programme On ne peut pas plaire à tout le monde parmi Marc-Olivier Fogiel, Cécile de Ménibus, Denis Brogniart et Nikos Aliagas. Une fois la réponse révélée, le mari de Nathalie Lecoultre a félicité Frédérique pour son courage d’avoir défié le champion en titre. 

publicité

Il faut dire que l’actuel protégé de Léo Matteï n’a pas connu la même pression que le weekend dernier, en sauvegardant 20 secondes de temps au chronomètre. Par la suite, Victor Hugo lui a permis de décrocher un coup de maître et de renflouer 10 000 euros supplémentaires. Enfin, devant l’étoile mystérieuse, le principal intéressé a opté pour Karine Ferri. Avec moins de 40 cases, le grand tableau devait être révélé d’ici la fin de semaine.

publicité

Boccolini écrasé par Jean-Luc Reichmann

Cet épisode a été suivi par 3,30 millions de téléspectateurs. Soit une part de marché équivaut à 35,2 % du public devant l’écran. 28 % d’entre eux sont des femmes opérant en tant que responsables des achats. Entre-temps, la reprise de Tout le monde veut prendre sa place avec Laurence Boccolini a diverti 1,83 million de Français (19 % de part de marché).

publicité