Les 12 Coups de midi : Bruno millionnaire, d’où vient ce joli pactole ?

© Info HQC
publicité

Ça y est ! Bruno l’a fait ! Il est à présent millionnaire dans Les 12 Coups de midi. Mais une question se pose : d’où va venir ce joli pactole remporté par le maître de midi ? Enquête.

Bruno Hourcade vient de franchir le cap du million dans Les 12 Coups de midi. La consécration a eu lieu le samedi 25 septembre dernier sur TF1. Mais on se demande alors qui finance ces nombreux gains et cadeaux ? La réalisatrice de l’émission Bénédicte Ballu s’est prononcée sur le sujet lors d’un entretien pour Le Parisien. On vous dit tout !

publicité

Bruno rafle le million sur TF1 !

Bruno vient de marquer l’histoire de l’univers télévisuel ! À l’issue de sa 242e victoire dans Les 12 Coups de midi, le jeune toulousain a décroché le gros pactole. Le voilà qui est à présent à la tête de 1 002 907 euros ! Le champion de Jean-Luc Reichmann explose ainsi un nouveau record puisque la dernière fois qu’un candidat a réussi cet exploit remonte en 2004, dans « Qui veut gagner des millions ». 

« Au final, j’ai souvent ressenti la même émotion, avant comme après le million », explique-t-il dans les colonnes du magazine. « Je n’ai pas l’esprit de compétition. Là, au moins, plus personne n’a de record ou d’objectif à m’annoncer, je peux désormais avancer à mon propre rythme ». Cette somme colossale est divisée entre de l’argent cash et d’innombrables cadeaux.

publicité

Celui que l’on surnomme Fifou Dingo enchaîne en ajoutant : « Sachant que j’ai remporté neuf étoiles mystérieuses, j’ai gagné neuf voitures, neuf télévisions, neuf consoles… Je dois avoir empoché près de 700 000 euros en cash et le reste en cadeaux », souligne le champion de la première chaîne.

Qui règle la note ?

Selon la réalisatrice de l’émission Bénédicte Ballu, c’est TF1 qui se charge de payer cette importante somme. Comme elle le confie dans les colonnes du Parisien : « Nous achetons les cadeaux, mais l’ensemble lui est ensuite facturé (…). Aujourd’hui, grâce aux maîtres de midi récurrents, on peut prévoir une valeur maximale, mais raisonnable ». 

publicité

Quant aux participants, ses cadeaux ne peuvent en aucun cas être remplacés par de l’argent liquide. Il est libre de revendre ses présents s’il veut de l’argent en plus. « J’ai gagné neuf voitures, mais je vais les revendre. Je ne suis pas obligé de les garder », a d’ailleurs avoué Bruno. Une décision qui a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

publicité