« Les 12 Coups de midi » : Bruno promet de relever un gros challenge s’il renverse Eric !

© TF1
publicité

Bruno, le champion en titre des 12 Coups de midi vient de faire une surprenante promesse sur TF1. Zoom sur ce challenge qu’il va relever s’il renverse Eric et atteint les 200 victoires…

Bruno ne cesse d’enchaîner les exploits sur le plateau des 12 Coups de midi. Dimanche dernier, le protégé de Jean-Luc Reichmann a réussi à empocher 10 000 euros supplémentaires. Le voilà à la tête d’une cagnotte hallucinante de 698 824 euros. Celui qui ferme actuellement le podium des plus grands maîtres de l’émission est en passe de détrôner le redoutable Christian Quesada (en 2e position). 

publicité

Bruno : toujours prêt à relever de nouveaux défis

À présent qu’il est en troisième position du classement général des plus grands maîtres de midi, Bruno a un nouvel objectif en tête. Celui de décrocher 200 victoires ! Il ne lui reste plus qu’à réaliser 26 nouvelles prouesses pour y parvenir. D’ailleurs, Fifou Dingo a accepté un défi lancé par les internautes. Le champion en titre des 12 Coups de midi est prêt à tout pour satisfaire au public. 

Les téléspectateurs lui ont donc lancé le challenge de… se décolorer les cheveux, en blond. « Si on me donne un coiffeur pour le réaliser… » a promis le jeune candidat. Et l’animateur de 60 ans d’assurer que toute l’équipe fera le nécessaire pour trouver la personne qui va s’occuper de sa chevelure. 

publicité

Notons que ce n’est pas la première fois que le champion de TF1 accepte des défis dans ce genre. Au mois de juin dernier, le mari de Nathalie Lecoultre avait proposé au jeune homme de se raser totalement les poils du visage s’il réussit à renverser Eric. À ce propos, le participant a affirmé : « Le principal point fort c’est que ça repousse rapidement », sur une note d’humour. 

publicité

Un introverti très audacieux

Il y a quelques jours, Bruno a accepté de faire quelques confidences au micro de Télé-Loisirs. Le champion de midi avait fait vœu de sa motivation à tenter cette expérience inédite. « Avant le confinement, l’idée ne me serait jamais venue par la tête. On a l’habitude de penser que pour passer à la télé, il faut être extraverti. Mais j’ai vu certains candidats présentant le même profil que moi. Je me suis dit, ça peut passer », avait-il souligné à l’époque.

publicité