Les 12 coups de midi : Bruno résiste, l’étoile mystérieuse démasquée ce mardi 27 juillet ?

© TF1
publicité

Bruno règne toujours en maître sur le plateau des 12 coups de midi. Le champion de TF1 a-t-il fini par démasquer sa nouvelle étoile mystérieuse ? On vous dit tout !

Mardi dernier, TF1 avait diffusé sa 4001e émission des 12 Coups de midi, avec Jean-Luc Reichmann à ses commandes. Ce jour-là, Bruno a tenté une nouvelle fois de deviner la personnalité cachée derrière la fameuse étoile mystérieuse.

publicité

Bruno met ses adversaires à terre sur TF1

Depuis plusieurs semaines, Bruno est au centre de l’attention à l’heure du déjeuner sur TF1. Celui qui a déjà trouvé sept étoiles mystérieuses dans Les 12 coups de midi, a remis son titre en jeu pour une 182e participation dans la journée de ce mardi 27 juillet 2021. À l’occasion de la 4 000e émission, le protégé de Jean-Luc Reichmann a réussi à rafler des gains supplémentaires faisant grimper sa cagnotte à 791 945 euros. Trois challengers ont tenté de défier le Maître de midi, sans succès ! Il s’agit de Chloé, Laurent et Romain.

Le champion limite ses gains

Après avoir remporté la bataille contre ses concurrents du jour, Bruno a donné la réponse à cinq questions, posées par Jean-Luc Reichmann. Celui qui vient de détrôner Paul El Kharrat en troisième position du classement général n’a pas réussi son coup de maître. Il a donc réduit ses gains à 100 €. Sommet qu’il a par la suite partagé avec un membre du public. Comme à l’accoutumée, le candidat s’est ensuite tourné vers l’étoile mystérieuse. Il a donc tenté Stéphanie de Monaco. Hélas ! Cette dernière n’était pas celle qu’il fallait démasquer derrière le grand écran.

publicité

publicité

Jean-Luc Reichmann conserve le lead

Pour ce qui est des résultats d’audience, Les 12 coups de midi conserve la première place. L’émission présentée par Jean-Luc Reichmann a suscité la curiosité de 3,76 millions de téléspectateurs. Ce qui place la première chaîne dans une position confortable par rapport à la concurrence liée aux Jeux olympiques de Tokyo avec 36,4 % de part de marché. On ne peut pas en dire autant pour France 2. Le programme de divertissement Tout le monde veut prendre sa place a séduit 1,86 million de Français. Ce qui correspond à 26,9 % des cibles âgées de plus de 4 ans.

publicité