« Les 12 Coups de midi » : Jean-Luc Reichmann partage une anecdote qui l’émeut profondément !

© TF1
publicité

« Lorsque j’étais plus jeune, c’était quelque chose de difficile à porter ». Jean-Luc Reichmann partage une anecdote qui l’émeut profondément dans « Les 12 Coups de midi ». On vous dit tout ! 

Difficile pour Jean-Luc Reichmann de cacher ses émotions cette semaine sur le plateau des 12 Coups de midi. Lundi dernier, l’animateur de 60 ans s’est livré sur une anecdote poignante alors que l’un des challengers du jour partageait un point commun avec lui…

publicité

Egan crée la surprise dans « Les 12 Coups de midi »

Lundi dernier, Jean-Luc Reichmann était aux commandes d’un nouvel épisode des 12 Coups de midi sur TF1. Ce jour-là, il accueillait trois nouveaux participants prêts à tout pour Bruno, l’actuel maître de midi. Pour rappel, le champion a explosé un nouveau record du monde en destituant Marie-Christine de Tout le monde veut prendre sa place.

Un exploit en matière du nombre de victoires personnelles sur toutes les émissions télévisées confondues. Parmi les challengers du jour figure Egan qui a ému le mari de Nathalie Lecoultre. En effet, le candidat présente un angiome sur le visage, tout comme l’animateur de la première chaîne.

publicité

« Si je suis ici, c’était pour pouvoir vous rencontrer »

« Je suis enchanté de faire votre connaissance », commence-t-il par lâcher. Egan enchaîne en soulignant : « Ça fait longtemps que je vous vois à la télé. Ça remonte à l’époque d’Attention à la marche. En fait, je suis particulièrement attaché à vous (…). Lorsque je suis né, j’avais une tâche sur le visage, comme c’est votre cas. J’ai tenté plusieurs interventions au laser, sans succès. Finalement, j’ai appris à vivre avec et aujourd’hui je l’assume entièrement. Si je suis ici, c’est pour pouvoir vous rencontrer », confie le candidat à Jean-Luc Reichmann.

publicité

« Ça me touche que vous soyez là ! »

À la suite de ces aveux, Jean-Luc Reichmann a répondu : « Moi lorsque j’étais plus jeune, il n’y avait pas encore eu de rayon laser. On a tenté de me la brûler à la neige carbonique, ma tache. La douleur était atroce, vous ne pouvez pas imaginer ! C’est ce que je raconte dans mon livre “Tu as une tâche pistache”. J’ai décidé de la conserver et d’assumer entièrement. Je vois que vous en faites de même. Ça me touche que vous soyez là ! » a-t-il conclu.

publicité