Les 12 coups de midi : l’étoile mystérieuse démasquée par Bruno ce mercredi 21 juillet ?

© TF1
publicité

Mercredi dernier, Bruno avait poursuivi son ascension sur le plateau des 12 coups de midi. Le champion en titre de TF1 s’est donné corps et âme pour tenter de démasquer sa septième étoile mystérieuse. On vous dit tout ! 

Bruno ne cesse de multiplier les exploits dans Les 12 Coups de midi. Dans la journée de ce mercredi 21 juillet 2021, le troisième plus grand maître de midi était une nouvelle fois face à Jean-Luc Reichmann. Fifou Dingo remettait en jeu son titre pour une 176e participation sur TF1.

publicité

Bruno indestructible sur TF1

Mardi dernier, Bruno tentait de décrocher sa 175e victoire sur le plateau des 12 Coups de midi. Le protégé de Jean-Luc Reichmann est désormais à la tête d’une cagnotte de plus de 700 000 €. Parmi les challengers du jour figurent Virginie, Ismaël et Aurélie. Leur objectif ? Mettre fin au règne de Fifou Dingo. Mais leur motivation n’a pas suffi à détrôner le jeune prodige. Une nouvelle fois, il a encore mis ses adversaires à terre.

L’étoile mystérieuse toujours pas résolue

Après l’avant-dernière épreuve marquée par plusieurs questions de culture générale, Bruno a réussi un nouveau coup de maître. Ce qui lui permet de gagner 1 000 € supplémentaires. Une somme que le candidat a partagée avec un membre du public. Par la suite, le champion a tenté de découvrir la personnalité dissimulée derrière l’étoile mystérieuse. Il a ainsi proposé l’actrice Catherine Frot. Hélas, ce n’était pas la bonne personne. La vedette cachée derrière l’écran n’est autre que Bernard Le Coq.

publicité

publicité

Les 12 coups de midi cartonne, Nagui au top

En moyenne, l’épisode de ce mardi 20 juillet a été suivi par 3,14 millions de téléspectateurs sur TF1. L’émission de midi a régné en maître du côté des audiences avec une part de marché de 38,3 %. Du côté de la concurrence, Nagui était aux commandes d’un nouveau numéro de Tout le monde veut prendre sa place. Le mari de Mélanie Page a, quant à lui, mobilisé 1.48 million de Français. Soit 17.9% des cibles âgées de plus de quatre ans.

publicité