Les 5 questions autour des retrouvailles de Charlène et Albert de Monaco 

Les 5 questions autour des retrouvailles de Charlène et Albert de Monaco 
© Getty Images
publicité

Le retour de la princesse n’est toujours pas acté. Tant qu’une date ne sera pas fixée, rien n’est vraiment sûr ! Les 5 questions autour des retrouvailles de Charlène et Albert de Monaco. 

Rappelons que cela fait plusieurs mois déjà que la Première dame du Rocher est recluse en Afrique du Sud. La rédaction de Lacs Champagne vous invite à découvrir les 5 questions autour des retrouvailles de Charlène et Albert de Monaco dans les prochaines lignes de notre article.

publicité

1- De quoi souffre vraiment la princesse Charlène ?

Un communiqué du Palais informe que la maman de Jacques et Gabriella est victime d’une grave infection de la sphère ORL. Voilà qui l’empêche d’effectuer un voyage en haute altitude. Cette infection est liée à des complications post-opératoires de l’élévation sinusale ainsi que de la greffe osseuse pour des implants dentaires qu’elle avait subies. « Les médecins m’ont interdit de prendre l’avion. Je ne peux pas forcer ma guérison », déplore celle qui risque le barotraumatisme en altitude.

2- A quand son retour à Monaco ?

Charlène de Monaco « a évoqué la fin du mois d’octobre« . Si le prince Albert rassurait de son état et laissait entendre qu’elle pourrait revenir plus tôt que la date prévue, c’était sans compter sur une rechute de son épouse. Le 1er septembre dernier, elle avait fait un malaise vagal lié à la récente opération qu’elle avait subie ce mi-août.

publicité

3- Charlène de Monaco et les enfants illégitimes du prince Albert.

Si beaucoup mettaient son malaise sur le compte des confidences livrées par Nicole Coste auprès du Paris Match, ses proches ont été clairs. « C’est vraiment Charlene qui a rassemblé toute la famille. D’une certaine façon, elle a été la meilleure avocate des aînés d’Albert », indiquait-elle.

4- Charlène de Monaco a-t-elle vraiment envie de jouer son rôle de princesse ?

« Ce n’est pas une petite chose timorée »« c’est une championne olympique, une dure à cuire. Elle n’a jamais voulu ressembler à Kate Middleton, ni à Grace Kelly »« Charlene est Charlene »« c’est une iconoclaste », précisaient ses proches.

publicité

5- Est-elle prête à vivre pour de bon loin du Rocher ?

« C’est une mère très investie et incroyablement protectrice… Très aimante, qui s’est parfois effacée pour passer plus de temps avec ses enfants et s’assurer qu’ils vivent une vie relativement normale ». Peu importe ce qu’il adviendra, « elle ne les abandonnera jamais ». D’ailleurs, elle s’est vue attribuer une nouvelle fonction, la vice-présidence de la Croix-Rouge monégasque. Une raison de plus pour elle de rentrer au plus vite.

publicité