Les aveux cash de Michel Drucker sur son cachet : « C’est presque indécent »

©️ Objeko
publicité

Michel Drucker vient de passer aux aveux concernant son salaire et cette situation qu’il trouve « presque indécente ». La rédaction de Lacs champagne vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Interrogé au sujet du montant de son salaire, Michel Drucker a livré des aveux cash. Pour l’animateur vedette de France 2, il est hors de question de dévoiler le chiffre exact. Et pour cause…

publicité

Michel Drucker de retour en force à l’écran

Michel Drucker est au top de sa forme ! Après avoir été hospitalisé suite à un triple pontage coronarien suivi de quelques complications, le journaliste de 78 ans a fait son grand retour sur France Télévisions. Celui qui anime depuis plusieurs années France Dimanche a pu reprendre du service depuis le 28 mars dernier. Un retour gagnant qui fait plaisir à ses fidèles téléspectateurs.

Depuis 1998, le monstre du PAF accueille divers invités sur son fauteuil rouge. Un travail qui le passionne énormément. Depuis son come-back, le mari de Dany Saval est vivement sollicité par les médias. Tout récemment, il était convié par Jordan de Luxe sur Non Stop People. L’occasion pour l’animateur du programme de lui poser des questions sur son salaire. Un sujet épineux auquel l’invité du jour s’est confié avec beaucoup de sincérité.

publicité

La mise au point cash de Michel Drucker

C’est en toute honnêteté que Michel Drucker a répondue à Jordan de Luxe. Celui qui a écrit le livre « Ça ira mieux demain » a livré cash son intention de ne surtout pas dévoiler de chiffre. Comme le souligne l’animateur : « On est bien payé et on ne s’exprime pas sur le sujet pour une raison très évidente. Il y a des personnes qui gagnent très peu dans la vie. Et croyez-moi j’en ai fréquenté plusieurs d’entre eux à l’hôpital », a-t-il précisé.

publicité

Et le beau-père de Stéfanie Jarre d’ajouter : « Lorsqu’on a fait de la télévision après autant d’années, on gagne bien notre vie (…). Il ne faut pas dire combien on gagne en France. C’est presque indécent vis-à-vis des gens qui gagnent peu, surtout en ces temps de crise », a-t-il conclu.

publicité