Les confidences bouleversantes sur les dernières heures de Jean-Paul Belmondo

© Tribune de Geneve
publicité

Alors que Jean-Paul Belmondo nous a quittés dans la journée de ce lundi 6 septembre, on vient d’apprendre des confidences bouleversantes sur ses dernières heures. On vous dit tout ! 

À la fin de sa vie, Jean-Paul Belmondo a vécu une épreuve particulièrement douloureuse. Retour sur cette surprenante raison pour laquelle le regretté acteur se disait « mort d’inquiétude ».

publicité

Une légende s’est éteinte

Dans les colonnes de l’AFP, on peut lire : « Jean-Paul Belmondo a tourné dans 80 films et laisse derrière lui un immense vide dans le cinéma français ». Emmanuel Macron quant à lui souligne que : « Bébel restera à jamais Le Magnifique », avant de le qualifier de « trésor national ». La tragique disparition de cette légende a affecté beaucoup de monde. Aujourd’hui, la rédaction de Lacs champagne tient à lui rendre hommage en revenant sur ses dernières heures. 

Voilà maintenant plusieurs années que le comédien n’apparaissait plus en public. Sa famille avait d’ailleurs fait part de ses angoisses à plusieurs reprises. Selon LCI Paris, ce monstre du septième art français n’avait pas digéré l’hospitalisation d’une personne chère à ses yeux. Il s’agit de son acolyte de toujours, Charles Gérard. Loin de lui, l’ex-compagnon de Natty Tardivel aurait donc dépéri.

publicité

L’histoire bouleversante de Jean-Paul Belmondo et Charles Gérard

Mais les rapports n’ont pas toujours été faciles entre les deux acolytes. En effet, on a appris que Jean-Paul Belmondo a cassé le nez de Charles Gérard en pratiquant leur sport préféré. Mais à la suite de cet accrochage, ils sont devenus inséparables. Jamais le comédien n’aurait pu imaginer continuer sa vie sans son ami.

« Anniversaires, fêtes de fin d’année, je suis toujours présente. Jean-Paul me qualifie comme son second frère. Il m’emmène partout avec lui », avait confessé l’acolyte de l’acteur auprès de nos confrères de LCI Paris en 2018. En 2019, Gérard Adjémian, de son vrai nom, a souffert de quelques pépins de santé.

publicité

Épuisé, le boxeur a été admis dans un centre hospitalier parisien. Jean-Paul Belmondo a brusquement changé ses habitudes du jour au lendemain. Séparé de son frère de cœur, il a perdu les repères et a sombré dans une profonde tristesse. Une chose est sûre : cette histoire a de quoi faire fendre le cœur ! Paix à leurs âmes…

publicité