Les pénuries font disparaître cette fameuse eau minérale pour bébé !

Les pénuries persistent encore en France. Auparavant, la moutarde et l’huile étaient touchées. Vient maintenant le tour d’une eau minérale de disparaître des rayons. En effet, il s’agit d’une eau pour bébé.

L’eau minérale Mont Roucous a disparu…

Pour ceux qui cherchent à acheter l’eau minérale Mont Roucous, vous ne la trouverez probablement pas dans votre supermarché. Effectivement, la production de cette eau minérale est devenue fortement réduite. Rappelons qu’elle est très souvent recommandée aux femmes enceintes et aux nourrissons. Ce, en raison de sa faible teneur en minéraux.  Pourquoi cette disparition ? À cause des conditions climatiques et la crise énergétique. En effet, après l’été que nous avons connu, les vagues de chaleur et les sécheresses ont affecté la source d’eau du Mon Roucous.

Toutefois, en pensant à vous, la marque a créé l’onglet « Où nous trouver » sur son site Web. Pour cela, elle a confirmé que « De plus en plus de parents choisissent Mont Roucous pour leurs petits, et nous vous en remercions. Les conditions climatiques de ces derniers mois nous ont contraints à réduire notre capacité d’embouteillage afin de préserver la ressource Mont Roucous sur le long terme. Cela signifie que les livraisons aux magasins sont moins régulières. Nous sommes désolés de cette situation, mais rassurez-vous, ce n’est que temporaire et bientôt, vous pourrez à nouveau trouver votre eau préférée en magasin. Vous pouvez consulter l’onglet : Où nous trouver pour voir quels points de vente ont du stock et contacter vos magasins avant de vous déplacer. Merci de votre compréhension ». D’ailleurs, elle a répertorié tous les points de vente ayant encore de l’eau minérale. Un détail rassurant pour les consommateurs.

D’autres risques de pénuries

Nous parlons des pénuries à venir depuis des semaines. En effet, Evian, Volvic, Badoit et Salvetat sont également concernées par des problèmes de stock. Par contre, ce n’est pas pour les mêmes causes. Mais la raison invoquée est l’impact de l’inflation sur le prix de l’eau en bouteille. Ne pouvant empêcher cette augmentation, certains revendeurs ont décidé d’arrêter de vendre certaines marques. C’est particulièrement le cas pour Intermarché.

Entre autres, la sécheresse et la chaleur extrême pourraient entraîner des pénuries de lait, dans les semaines à venir. Ainsi, les agriculteurs ont dû sortir les réserves pour nourrir le bétail. En effet, l’herbe des champs ne leur suffit plus.

Effectivement, les fêtes de fin d’année risquent de se terminer sans foie gras ni champagne. Durant ces quelques semaines avant Noël, tout porte à croire que le foie gras se fait rare et qu’il faut s’en passer. Par conséquent, la production de foie gras devrait être divisée en deux d’ici à 2023. La raison ? Une épidémie de grippe aviaire a touché les élevages de canards. Vous l’aurez probablement remarqué, surtout si vous avez déjà commandé du canard au restaurant. Cette fois, les rayons risquent alors de se vider à cause de la forte demande venant de l’étranger. Malheureusement, vous devrez aussi payer le prix fort pour profiter du champagne. Cela dit, pour ceux qui n’en ont pas les moyens, les fêtes de fin d’année manqueront de ce vin pétillant français.

D’autres publications dans 

Tensions entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut : les confidences sans filtre de Lou Pernaut 

Allocation chômage : quels sont les changements prévus avec la revalorisation de ce mois d’avril ? 

Réforme des retraites : à qui le départ anticipé sans pénalités profitera-t-il en 2023 ?

Selon une récente étude, une gourde renfermerait plus de microbes qu’une cuvette de toilette !

Fin du ticket de caisse : à quels changements s’attendre pour le mois d’avril ? 

« Une personne défavorisée » : Nabilla se livre en pleurs sur ses dernières semaines compliquées