« Les Visiteurs » en deuil : une héroïne emblématique de la série s’est éteinte

© Europe 1
publicité

La série à succès « Les Visiteurs » vient de perdre l’une de ses héroïnes emblématiques. L’actrice est décédée cette semaine et laisse un grand vide auprès des fans du feuilleton. De qui s’agit-il ? On vous dit tout ! 

Les Visiteurs perd une comédienne qui a marqué à tout jamais le septième art français avec sa carrière très réussie. Il s’agit d’Anna Gaylor, l’interprète de la mère de Godefroy dans le feuilleton. Le point à travers cet article !

publicité

Anna Gaylor décède à 89 ans

Anna Gaylor était l’une des actrices fétiches de Philippe de Broca, Jean-Marie Poiré ou encore Alain Jessua. La regrettée comédienne s’est fait connaître du public grâce à son rôle dans Les Visiteurs où elle prêtait ses traits à la mère de Godefroy. La comédienne a rendu son dernier souffle ce mardi 21 septembre à l’âge de 89 ans. 

Le producteur Aytl Jensen, avec qui elle venait de jouer dans la sitcom Les Aventures d’Aytl Jensen, a fait part de la nouvelle sur les réseaux sociaux. « C’était une amie formidable. On se connaissait depuis plusieurs années. C’était quelqu’un de sensible et attachant. Je suis dévasté. Repose en paix ma Anna d’amour. Tu me manques déjà », a-t-il écrit sur Instagram.

publicité

Un parcours extraordinaire au cinéma

Philippe de Broca avait attribué d’importants rôles à Anna Gaylor à l’instar de celui de concierge dans Tendre Poulet, Le Cavaleur et Vipère au poing. Le réalisateur avait également sollicité ses talents de comédienne pour le film L’Incorrigible face à Jean-Paul Belmondo puis On a volé la cuisse de Jupiter et Le Bossu.

La regrettée actrice a également brillé dans de célèbres comédies chez Claude Zidi (La moutarde me monte au nez), Jean-Marie Poiré (Les Visiteurs, Les Anges Gardiens) ou encore Gérard Jugnot (Meilleur espoir féminin). Anna Gaylor avait également donné la réplique à Jean-Pierre Marielle dans Comme la lune de Joël Séria.

publicité

Par ailleurs, l’illustre actrice a participé à la fiction Grégoire Moulin contre l’humanité d’Artus de Penguern et la comédie musicale de Jacques Demy intitulée « Une chambre en ville ». Dernièrement, elle s’est vue confier le rôle de la mère de Manu (Jean-Pierre Darroussin) dans la trilogie Le Cœur des hommes. Paix à son âme…

publicité