Livret A : l’augmentation du taux d’intérêt rendra les Français heureux !

La hausse du taux d’intérêt du Livret A fait partie des mesures prises par le gouvernement. En effet, pour aider les citoyens à joindre les deux bouts, il a mis en place quelques aides et revalorisations. Pour cause, depuis le début de l’année, l’inflation a donné un mauvais coup à la France. En conséquence, les Français se trouvent en difficulté vu que leur pouvoir d’achat a baissé. Cependant, voici les explications concernant cette augmentation du taux d’intérêt.

Augmentation du taux du Livret A en août

Bonne nouvelle ! Son taux d’intérêt a atteint le seuil des 2%. Cela depuis le 1er août. Il faut noter que vous pouvez verser dans votre Livret A un montant allant jusqu’à 22 950 euros. En revanche, les intérêts capitalisés ne semblent pas pris en compte par ce plafond. On calcule les dividendes le 1er et 16ᵉ du mois. Alors, tous les 31 décembre, on détermine le cumul pour être ajouté sur le compte.

Une hausse de 2% est un record pour le taux du Livret A. Toutefois, elle paraît minuscule face à l’inflation qui a aussi connu une hausse avec un record de plus de 6%. En effet, elle a atteint 6,1% en juillet dernier sur un an, selon l’Insee. Ce n’est pas tout. Les économistes pensent qu’elle n’a pas encore atteint le pic et ne l’atteindra pas avant l’année prochaine. Cela nous laisse croire à une nouvelle hausse du taux du Livret A pour bientôt.

Le RSA et les APL aussi

La hausse du taux du Livret A est substantielle. Néanmoins, ce n’est pas la seule issue pour échapper à l’inflation. D’ailleurs, le Sénat s’est prononcé sur le second volet du soutien au pouvoir d’achat en première lecture. La discussion s’éternisait, et finalement une décision fut prise à 4h du matin. On peut citer parmi les mesures prises une augmentation de 4 % des prestations sociales, des minima sociaux et des retraites. Le Sénat a confirmé ces processus. Les pensions de retraite ont bénéficié d’une augmentation de 5,1%, cette année (puisqu’elles étaient déjà indexées sur l’inflation en janvier). Le RSA passe de 575 € à 598 €.

Côté logement, l’État a également décidé d’augmenter les APL de 3,5 %. L’augmentation de loyer maximale est de 3,5 % pour un an à compter du 15 octobre. Ce bouclier locatif n’est pas le seul en place, on peut aussi parler de bouclier tarifaire pour l’énergie. Le rabais à la pompe de septembre est de 30 centimes et 10 centimes en novembre et décembre.

L’inflation impacte tout le monde sans exception

Face à cette inflation galopante, les Français n’arrivent plus à respirer. La hausse du prix des énergies et des carburants n’était que le sommet de l’iceberg. En effet, tous les prix ont connu cette hausse toutes les semaines.

Que l’on soit riche ou pauvre, cette inflation nous impacte tous. Toutefois, ce sont les pauvres qui en souffrent le plus. Pendant les trois premiers mois, deux familles sur trois ont déjà pris les gants pour lutter contre cette inflation et protéger leur pouvoir d’achat.

D’autres publications dans 

Caroline Margeridon (Affaire conclue) victime d’agression et de cambriolage à Saint-Ouen

Euromillions : un couple en situation de handicap porte plainte contre un banquier pour les avoir dépouillés !

Ikea : succès garanti pour ce produit qui remplace une armoire, gain de place assuré !

Jean-Luc Reichmann anéanti par la perte de sa maman : une fin tragique

Prince Harry et William : annonce fracassante sur le décès de Diana, révélations sur un pacte secret

Ce couple se sert de Google Maps pour connaître s’ils se sont déjà croisés avant de se rencontrer, les résultats sont bluffants !